Au moment où les députés britanniques votaient massivement jeudi 14 mars en faveur d’un report du Brexit, l’actuel locataire de la Maison Blanche étale quant à lui, tout le potentiel des Etats-Unis. Il a, en effet, fait l’éloge des énormes avantages que pourraient représenter un accord commercial avec son pays pour Londres. Le divorce jusqu’ici programmé pour le 29 mars, a été différé.

«Un grand accord commercial…»

Sur son compte Twitter, le président américain a fait part de la disponibilité de son gouvernement à aller autour de la table de négociation avec les autorités anglaises. Ces échanges tourneraient selon Trump autour du domaine commercial. «Mon gouvernement est prêt à négocier un grand accord commercial avec le Royaume-Uni. Le potentiel est illimité!» avait fait savoir le milliardaire républicain sur son compte Twitter. Il n’avait pas souvent caché par le passé son appréciation pour un Brexit radical. Pour l’heure, après deux rejets du Parlement, l’accord sur le Brexit négocié par la Première ministre britannique avec Bruxelles s’apparente à une mission presque impossible selon certains observateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom