Accusé d’agressions sexuelles aggravées, le chanteur américain R.Kelly a récemment fait une demande à la justice américaine, d’autorisation de sortie de territoire. En effet, l’artiste aimerait donner une série de concerts privés, à Dubaï. Malheureusement pour lui, son passeport lui a été confisqué dans le cadre de sa libération sous caution.

Loading...

En effet, depuis la parution du documentaire polémique « Surviving R.Kelly », le chanteur a connu des moments compliqués. Accusé, pointé du doigt mais libre, il sera finalement interpellé puis placé en détention après qu’une enquête ait été ouverte à son encontre. Face à lui, Michael Avenatti, avocat californien représentant les familles de supposées victimes du chanteur, qui ne souhaite qu’une seule chose, que le chanteur ne revoit jamais le jour. Celui-ci ne s’en est d’ailleurs jamais caché, assurant à plusieurs reprises qu’il était persuadé d’avoir de quoi le faire tomber.

R.Kelly, à la rue financièrement, souhaite renflouer les caisses

La justice elle, a pour le moment décidé de lui octroyer une liberté surveillée. Déposant une caution d’un million de dollars, R.Kelly a dû accepter de se plier à certaines conditions restrictives afin de recouvrer sa liberté, parmi elle, l’interdiction de quitter les États-Unis. Sa situation elle, lui a également mis un gros coup financièrement parlant. Pratiquement ruiné, le chanteur ne dispose d’aucuns bien à vendre.

Cette série de 3 à 5 concerts privés, selon son avocat Steve Greenberg, pourrait lui permettre de renflouer les caisses. Prévue entre les 17 et 19 avril à Dubaï, le chanteur pourrait ainsi avoir de quoi envisager le reste de la procédure avec un peu plus de sérénité, financière tout du moins. Une demande à laquelle la justice n’a pas encore répondu. Toutefois, la réponse à sa question ne devrait pas tarder à tomber, même s’il apparaît peu probable que cette requête lui soit accordée. En effet, R.Kelly est considéré comme potentiellement dangereux, en témoigne sa libération sous certaines conditions restrictives.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom