Les élections de 2020 se profilant, il est l’heure pour les démocrates d’engager les grandes manœuvres afin de récupérer la Maison-Blanche. Si de nombreux candidats ont d’ores et déjà annoncé leur candidature, d’autres en revanche estiment qu’il sera très difficile de battre le président Trump dans l’état actuel des choses.

C’est pourquoi, quelques élus démocrates ont dans l’idée de modifier la Constitution américaine, rien que ça. L’objectif annoncé, est de mettre un terme au système de grands électeurs en privilégiant le vote populaire. Depuis 2000, les Démocrates se sont sentis lésés à diverses reprises puisque lors de l’affrontement Bush – Al Gore, le second avait récolté 500.000 voix de plus que son adversaire, mais avait dû s’incliner. En 2016, soit 16 ans plus tard, Trump l’a emporté sur Hillary Clinton malgré le fait qu’il ait compté 3 millions de bulletins en moins que sa grande rivale.

Le suffrage universel, pour vaincre Trump ?

Elizabeth Warren, sénatrice démocrate, en course pour la présidentielle, est la première à avoir émis cette idée, assurant que chaque vote devait compter. Pour rappel, aux États-Unis, il y a 538 grands électeurs répartis à travers le pays, certains États, qualifiés de clés, en disposant plus que certains d’autres. Afin d’être officiellement élu la Maison-Blanche, le futur président où la future présidente doit obtenir la majorité absolue, à savoir 270 voix au minimum. Certains États sont ainsi plus privilégiés que d’autres, en raison de leur importance numérale, la Floride comptant pour 29 grands électeurs, la Pennsylvanie pour 20 et l’Ohio pour 18, ou pour leur histoire. La Californie est historiquement démocrate et rarement visitée par un candidat républicain, au contraire du Mississippi.

Un long chemin reste à parcourir

Une idée validée par Pete Buttigieg, probable candidat aux primaires, qui estime pour sa part que cette idée pourrait permettre aux citoyens de se mobiliser encore plus. Toutefois, le chemin reste encore (très) long avant de voir les États-Unis se doter d’un tel système électoral. En effet, cette réforme devra tout d’abord passer par le vote d’un amendement à la Constitution. Le Congrès lui, est divisé comme rarement, l’incertitude concernant l’issue de ce vote est donc totalement incertaine. L’amendement devrait ensuite être validé par 38 États sur les 50 qui composent les États-Unis d’Amérique. La Californie, l’Illinois, New York, ainsi que le Colorado se sont déjà prononcés en faveur de ce projet.

Les Républicains, totalement contre

Les républicains eux, sont cependant contre cette idée. Interrogé à ce sujet, le sénateur Lindsey Graham a estimé que ce projet visait à forcer les politiques à se rendre vraiment partout dans le pays, faisant de fait disparaître « l’Amérique rurale », au profit d’une Amérique de vote, de voix. La Cour Suprême elle, devrait d’ailleurs se ranger en faveur de l’exécutif. À ce titre, les démocrates espèrent là encore faire boucher les choses, Beto O’Rourke réclamant un passage à 15 juges, 5 démocrates, 5 républicains, ainsi que 5 choisis par ces 10 nommés. Le président américain lui, a rejeté cette idée, assurant qu’il ne la soutenait clairement pas, celle-ci n’ayant « aucun intérêt ». « Ça n’aura pas lieu dans les six prochaines années », a-t-il ensuite assuré, sur un ton défiant, faisant comprendre qu’il ferait tout pour que son mandat soit renouvelé à la suite des prochaines élections.

2 Commentaires

  1. PR donaldtrump45_2020 plus a like, lhonneur de cette election 2020 plus, est destinez a vous. Continuez seulement votres bataille, minting from campeing donaldtrump45_2020 plus. Toutes partie républicains, et students4trump, et maga2020, etc: entendez vous, mobilser vous, faites de senciblisation de partout, pour une meilleur votes, et pour de meilleur résultats, a like, verys good minting from campeing donaldtrump45_2020 plus.

  2. LES DEMOCRATES NE SONT PAS LOIN DES DICTATEURS MANIPULATEURS AFRICAINS ..ON MODIFIE LA CONSTITUTION EN SON PROFIT APRES DES CALCULS …

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom