Le président Français sera dès la semaine prochaine en Afrique de l’Est. Pendant 4 jours, il va parcourir le Djibouti, l’Ethiopie et le Kenya. Mais pour une première visite d’un président Français à Nairobi depuis 1963, Emmanuel Macron ne compte pas faire les choses à moitié. L’Elysée a en effet annoncé que cette visite qui sera historique, marquera le début d’une franche collaboration entre les deux nations. Un important investissement est annoncé.

Loading...

Transport, Energie, Infrastructures…

«Un montant significatif de contrats de l’ordre de 3 milliards d’euros seront signés à cette occasion.» a annoncé l’Elysée. Selon les informations relayées par Reuters, les secteurs ciblés par ce contrat sont celui des transports, des infrastructures, l’énergie et la ville durable.

Pour la circonstance, la délégation de Macron est composée des responsables de certaines sociétés clés comme : la présidente de GE Alstom en France, Corinne de Bilbao, le PDG de Danone, Emmanuel Faber, le PDG D’Egis, Nicolas Jachiet, la directrice générale d’Engie, Isabelle Kocher, et le PDG d’EDF, Jean-Bernard Levy. La visite du chef de l’État français aura également pour mérite de reprendre les relations surtour sur le plan économique dans cette partie de l’Afrique.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. C’est dans cette approche qu’est l’avenir et le maintien d’influence. Dans des partenariats offensifs et “gagnants-gagnants”.
    L’approche “à la coloniale” est mortelle pour l’Afrique et suicidaire pour ceux qui la promeuvent. Au 1er choc, les soubassements pourris (empereurs, présidents à vie, sergents maréchal…) se dérobent et tout menace de s’effondrer (Sahel).

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom