Ce samedi voyait un nouvel acte du mouvement de protestations des ‘’gilets jaunes’’. Une manifestation qui plus violente que d’ordinaire,  aurait selon la presse hexagonale fait plus de dégâts qu’à l’accoutumée. Plusieurs interpellations et des millions d’euros en dégâts matériels. Le président français, absent de Paris dans la matinée, n’a pas manqué à son retour dans la soirée, de fustiger les violences et de promettre des mesures appropriées pour empêcher de telles violences à l’avenir.

Un acte 18 intitulé « l’ultimatum »

Dix huit semaines que la fronde ‘’gilets jaunes ‘’se poursuit. Les propositions audacieuses et souvent précipitées sur la table des négociations, les débats nationaux, les mesures d’accompagnements du gouvernement, aucune de ces possibilités de sortie de crise n’a abouti. Les ‘’gilets Jaunes’’ ne décolèrent pas et la violence serait monté d’un cran au cours de leurs manifestations. Selon la presse nationale française, ce ne serait pas moins de 230 interpellations pour la seule journée du samedi. Pillages, vandalisme, incendies, des actes antirépublicains qui rappellent l’Acte 8 du mouvement  également à Paris alors au plus fort de la crise.

« Il n’y a que quand ça casse qu’on est entendu » relate la presse, rapportant un témoignage de ‘’gilets jaunes’’ ce samedi. C’est que les contestataires ne veulent pas se faire prendre à la stratégie de l’usure et veulent ainsi rester le centre de l’actualité française. Pour Macron, ce sont des casses de trop.

« Des décisions fortes, complémentaires »

Forcé de rentrer précipitamment de son week-end en station hivernale, le président français n’aurait pas apprécié le rapport des manifestations du samedi. Une réunion d’urgence a été convoquée avec les ministres en charge concernés, et le chef de l’Etat français, nous rapporte la presse française, aurait haussé le ton ; « Beaucoup de choses ont été faites depuis novembre mais très clairement, la journée d’aujourd’hui montre que sur ces sujets-là et ces cas-là, nous n’y sommes pas ».

Pour Emmanuel Macron, les incidents de samedi, notamment ceux de la place des Champs Elysées serait l’œuvre d’anarchistes venus pour « détruire la République » aussi aurait-il annoncé, sans les détailler, que des mesures vigoureuses  seraient prises pour empêcher de telles dérives à l’avenir. « Je veux (…) que, dans les meilleurs délais, on puisse prendre des décisions fortes, complémentaires, pour que cela n’advienne plus »

22 Commentaires

  1. Au Canada, Pierre Elliot Trudeau avait recréé un faux FLQ , un agent de la GRC , Robert Samson faisait sauter des boîtes aux lettres d’anglais, on a ensuite associé le faux FLQ au PQ, parti séparatiste, on jetait en prison des québécois qui avaient des cartes du PQ, la casse est faite par des agents français.

  2. Un aux skis l’autre en boite lamentable nous on ne peut se payer ni l’un ni l’autre. Enfin consolation cricri prend une + jeune que Brigitte. le loup ne deviendra jamais un agneau .

    .

  3. Honte aux gilets jaunes, ce qui s’est passé est lamentable et on ne peut rien attendre de mieux, les leaders des gilets jaunes ont clairement appelé à la violence et sont responsables de tous les dégâts

    • Arrêté de raconter n’importe quoi les gilets jaunes n on rien avoir avec ces caseurs et il n’y y a pas 34.000 gilets jaunes plus de la moitié de la France est gilets jaune

  4. Les gilets jaunes sont complices des casseurs de l ultra gauche, ils ne ont aucune réflexion politique, et leur mouvement ne ressemble plus à rien
    C’est à eux de dégager et de se faire oublier ! Leur mouvement est lamentable !

    • G revu les promesses de macron je ne toucherai pas aux retraités. dicton de ma grand mère les menteurs sont+ a craindre que les voleurs. La hélas il y a les DEUX

    • 34000 personnes ne représentent pas le peuple
      Le peuple ca ne veut rien dire et surtout ce que vous representez, une atteinte grave a notre démocratie.

  5. Il ne peut pas comprendre. C’est impossible! La prochaine manifestation il y aura l’armée, mais lui,il ne lui viendra pas à l’idée de démissionner.

  6. Incompétent. J’ai honte d’avoir ça pour président. Pauvre france humiliée par des opportunistes de tout bords. Que des bourgeois qui ne connaissent rien a nos valeurs. A dégager

  7. On dirait qu’il n’a rien compris je pense qu’il prend des cours du soir pour être tellement con autrement ce n’est pas possible

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom