Michael Jackson, mourait en juin 2009, dès suite d’un arrêt cardiaque dans son manoir de Holmby Hills à Los Angeles en Californie. Depuis, son souvenir demeure vivace chez des millions de mélomanes. Et si ’’Leaving Neverland’’ le film documentaire sorti janvier fait sensation pour avoir ramené sur le devant de la scène les allégations d’abus sexuels de la star ; une presse anglaise a voulu, elle, rappeler le grand altruisme du ‘’roi’’.

Loading...

Jackson au ‘’chevet ‘’ des vaches folles

La maladie de la vache folle, ou encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), est une maladie contagieuse et mortelle qui affecte le système nerveux central des bovins adultes. Le cas de la maladie dite de la vache folle aurait été identifié pour la première fois et très fortuitement dans les années 90, dans une ferme d’Aberdeenshire, une bourgade anglaise, dans le cadre des tests de routine sur des bêtes mortes de plus de quatre ans. Par la suite des contrôles stricts étaient mis en place pour protéger les consommateurs après l’établissement d’un lien en 1996, entre la maladie de la ‘’vache folle ‘’ et celle de ‘’creutzfeld jacob’’ chez l’homme.

Un contrôle strict et drastique qui avait amené à une élimination systématique de plusieurs millions de bovins. Pour Jackson, cela était inacceptable et La pop star milliardaire aurait voulu créer un parc à thème, un ranch spécial pour recueillir les vaches infectées afin de les protéger de l’élimination. Un projet qui n’avait jamais abouti ; mais le prince habitué à dépenser une fortune pour peu selon la presse américaine aurait trouvé une cause à la hauteur de sa générosité.

Voir les commentaires

8 Commentaires

  1. Oui, candide ! Le soi-disant pédophile acquitté par un tribunal, et aucune déclaration péremptoire ne changera ce fait.

    • Juger les autres sans preuves est effectivement un signe d’intelli !! C’est ironique, ne prends pas cela pour un compliment…au cas où !

      • Dormir avec des enfants, pas une preuve? Ce serait n’importe qui d’autre que Jackson, vous ne douteriez pas un instant de sa culpabilité.

  2. Michael Jackson posait des yeux candides sur le monde, et c’est cette ingénuité qui l’a condamné en le livrant aux fourbes et aux voraces.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom