En Europe, Le pétrolier El Hiblu 1 détourné par des migrants ouest-africains qui l’avaient forcé à faire route sur Malte est au centre de toutes les attentions. Ce pétrolier avait secouru plus d’une centaine de migrants en Mer Méditerranée et avait été contraint par trois d’entre eux à les conduire à Malte. Finalement, un commando maltais a libéré le personnel du pétrolier et l’a escorté jusqu’à La Valette, capitale de Malte où les migrants ont été placés en détention provisoire. Ces trois migrants risquent gros dans un pays comme Malte.

Jusqu’à 30 ans de prison encourus

Les trois migrants concernés sont tous originaires d’Afrique de l’ouest : deux Guinéens et un Ivoirien. Ils auraient menacé l’équipage du pétrolier et forcé le capitaine. Un tel acte est synonyme de terrorisme dans la loi maltaise. Ils seront donc tous jugés par un tribunal à Malte et si les trois migrants sont reconnus coupables, ils encourent jusqu’à 30 ans de prison, malgré leur jeune âge. En effet, aucun des trois n’a encore franchi la barre des 20 ans. De quoi donner des sueurs froides à ces trois jeunes hommes qui pourraient passer une bonne partie de leur vie derrière les barreaux d’une prison maltaise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom