La saison du Real Madrid n’était pas bonne avec près de trois mois de ‘’retard’’, des problèmes structurels importants, et même le président, Florentino Pérez de nature optimiste, qualifiait ce moment de «particulièrement difficile». Mais Zinedine Zidane a accepté de revenir et le Real de Madrid est en émoi. Un retour surprise après neuf mois d’absence. Car en effet, ‘’zizou’’ n’était pas parti, il s’était juste un tout petit peu absenté. Le temps pour le Real de se rendre compte qu’elle avait besoin de sa légende.

Loading...

Des changements coûteux en perspective

Zidane est de retour au Real de Madrid. Et assurément les choses vont changer. Son premier match en tant que nouveau ‘’boss’’ sera contre le Celta Vigo, ce samedi, et plusieurs autres suivront tous importants au regard de la mauvaise prestation du club jusqu’ici, mais Zidane en a parlé, selon la presse sportive, comme un plaisir à vivre et non à endurer.

C’est vrai que le Real d’il y a neuf mois n’est pas celui que le champion du monde, reprends en main. Le départ de Cristiano Ronaldo de Santiago Bernabeu l’été dernier a laissé un trou considérable dans l’avant-garde offensive de la formation. Aussi lorgnerait-on sérieusement au niveau des instances dirigeantes du club, selon la presse sportive, vers les prodiges Neymar et Mbappe. C’est vrai que ces talents étaient chers ; mais Florentino Perez, le président du Real qui avait la réputation de réussir des transferts improbables aurait déjà annoncé qu’il était prêt à ramener les deux attaquants du Paris Saint-Germain au Real, aussitôt que  l’occasion se présenterait.

Cependant la star des entraîneurs, soucieux de ne pas avant l’échéance, faire monter les enchères pour d’encore hypothétiques transferts, est resté focaliser sur son objectif immédiat qui est de restructurer l’équipe avec ce qu’il avait dans sa gamelle. « Je ne vais pas parler d’un joueur qui n’est pas le mien. Ce que je peux vous dire c’est que ce sont deux joueurs aux grandes qualités, mais je ne pense qu’au match de samedi » confiait-il en conférence de presse hier.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom