Après leur brillante qualification à la Coupe d’Afrique des Nations 2019 hier face aux éperviers du Togo, les écureuils du Bénin ont été reçus par le président de la République, à son domicile à Cotonou. Le staff technique de l’équipe, le président de la fédération béninoise de football et le ministre des sports étaient également présents à cette rencontre.

“J’ai eu peur”

Michel Dussuyer, l’entraîneur de la sélection béninoise a présenté ses poulains au chef de l’Etat. Patrice Talon a au passage taquiné Jodel Dossou qui avait raté le deuxième but béninois au cours de la rencontre. Après les présentations, le chef de l’Etat, dans un maillot jaune flanqué de son nom a félicité l’équipe au nom de la nation béninoise. « Ce que vous avez fait ce soir révèle le Bénin à lui-même » lâche-t-il avant d’opiner sur la confrontation. « Quand le match a commencé je vous ai vu un peu timide. J’ai eu peur…je me suis dit mais non  je ne suis pas aussi malchanceux, et puis ce garçon (David Djigla) a fini par nous libérer. Et j’ai  vu qu’après ça  vous avez commencé par jouer calmement, avec talent, avec sérénité ». J’ai dit à mon épouse, même si les togolais égalisent on va remettre » a déclaré le chef de l’Etat visiblement très content de la performance des écureuils.

“Dans 4 ans on sera à la finale de la Can”

Il dit donner 4 ans au Bénin pour passer devant les grandes nations du football africain comme la Côte d’Ivoire et le Sénégal. « Nous allons continuer à se révéler à nous mêmes… Dans 4 ans on sera à la finale de la CAN » lance Patrice Talon euphorique. Le numéro 1 béninois a par ailleurs fait un clin d’oeil à la  fédération béninoise de football. Une fédération débarrassée de tous ses maux selon lui. « Nous avons eu un petit malheur récemment avec l’ équipe sortante (de la fédération) qui malheureusement est restée dans  la dynamique du passé avec  de fausses déclarations sur l’âge de nos joueurs. Ça a été la dernière bêtise qui nous séparent de notre passé  » assure le chef de l’Etat qui promet que plus rien ne sera comme avant.

Il assure que son gouvernement mettra les moyens pour développer les sports populaires comme le football, le Basketball, le Handball etc. A la fin de la réception, on apprend que le président Talon a offert 500 mille euros soit plus de 325 millions de FCFA aux écureuils.

17 Commentaires

  1. Commenter :oui que se bandi quitte le pouvoire avec ses escro ministre et ses fafeulues dépuités .toboola lui va mourir en prison incha allah

  2. Sonagnon ton nom révèle déjà ta pensé.Celui qui dit sonagnon aujourd’hui et demain arrive il dira encore sonagnon et chaque la même chose quand est ce que le sô la na gnon??? Le président Talon n’est pas dans sonagnon mais dans la réalité des choses.Il dit donner 4 ans au benin et vous le verrez en finale de la CAN! Ce monsieur incarne quelqu’un et quelque chose.

    • Il ne lui reste plus que 2 ans, et il parle de 4 ans!!!

      Il veut tromper qui??????
      Qui osera accorder un autre mandat à Patrice TALON????

      Pour que SONAGNON, il faut débarraser TALON de la tête du pays, et les résultats vont suivre.

  3. 4 ans pour passer devant la Côte d’Ivoire et le Sénégal!!!
    Qu’est ce que TALON a déjà réussi à la tête du pays pour qu’on croit en lui. Nous ne sommes pas en campagne pour qu’il trompe encore le peuple.

    Dans 3 ans il ne sera plus à la tête du pays, il sera certainement face à la justice de son pays.

      • Jalousie de quoi????? C’est sous TALON que le Bénin connait la CAN???

        C’est devenu une tradition pour le football béninois de participer à la CAN, le pays n’a pas attendu Patrice TALON pour avoir ce niveau, donc rien de nouveau sous le soleil béninois.

        Même nos juniors étaient à la coupe du monde. Sous TALON c’est plutôt la disqualification de notre équipe pour tricherie à cause de l’amateurisme du ministre des sports.
        Dans 2 ans, on va dégager tout ce monde.

    • Il a réussi par exemple à mettre en place les douze départements du Bénin Sonagnon. Soyez honnête et ne vous laissez pas aveugler par la haine Sonagnon.

      • Et vous pensez que c’est les douze départements qui feront que les béninois vont manger à leur faim????
        Qui feront qu’on aura des élections libres et démocratiques???
        Douze département c’est rien par rapport aux attentes du peuple.

          • Les mêmes causes produisent les mêmes effets. Si le Bénin veut faire décoller son économie, il lui faudra changer de méthode. C’est ce que fait le président Talon actuellement. Tous les secteurs subissent des réformes. La FBF n’a pas pu échapper à la règle avec une nouvelle équipe à la tête. Qui aurait cru que toutes les listes pouvaient désister en faveur de celle de De Chacus? Aujourd’hui les championnats ont repris. Ce serait vraiment malhonnête de ne pas reconnaître que quelque se fait actuellement.

  4. Les jeux aident à enfariner le peuple. Quand on sait que des écoles manquent, que des femmes meurent dans leur lit d’accouchement faute de soutien pour la césarienne et que l’on jette des millions pour l’émotion de quelques minutes. On se demande, si ceux-là savent que le nécessaire doit être vant l’agréable.

  5. Oui décidement les jeux aident à enfariner le peuple. Quand on sait que des écoles manquent, que des femmes meurent dans leur lit d’accouchement faute de soutien pour la césarienne et que l’on jette des millions pour l’émotion de quelques minutes. On se demande, si ceux-là savent que le nécessaire doit être vant l’agréable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom