La situation au Venezuela ne semble pas s’arranger. A mesure que passent les jours, elle s’envenime plutôt. Nicolas Madouro, le président, dans un discours télévisé ce lundi soir, a invité le peuple à ce qu’il appelle une «résistance nationale». Cet appel à soutenir le gouvernement dans cette période de grande crise politique intervient alors qu’une bonne partie de la population ne regarde plus la télévision à cause de l’inexistance de l’énergie électrique.

Le Venezuela en «état d’alerte»

Le système électrique du pays aurait selon les autorités subi une attaque de la part des Etats-Unis qui ont apporté leur soutien à l’opposant Juan Guaido.«Deux personnes ont été arrêtées en flagrant délit alors qu’elles s’apprêtaient à commettre un attentat» avait lancé sans d’autres précisions le chef de l’éxécutif Vénézuélien. Mais cette accusation de l’équipe Maduro a été démenti par l’administration Trump qui indique ne rien avoir dans cette situation à laquelle le pays est confronté.

Pour la partie américaine, seul le régime en place est responsable de ce problème. Par le biais de son secrétaire d’État, la maison blanche a annoncé le retrait de tout le personnel diplomatique de l’ambassade de Caracas. «Cette décision reflète la dégradation de la situation au Venezuela, ainsi que le constat selon lequel la présence du personnel diplomatique à l’ambassade américaine est devenue une contrainte pour la politique américaine» a précisé sur Twitter Mike Pompeo. Pendant ce temps, l’Assemblée nationale dirigée par le président autoproclamé a placé le pays en «état d’alerte». Juan Guaido a également invité à de nouvelles manifestations contre le régime de Nicolas Maduro.

2 Commentaires

  1. “la présence du personnel…à l’ambassade américaine…une contrainte pour la politique américaine»” S’il commence à prévoir de leur faire plier bagage, c’est que ça va sentir le pâté…

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom