Constructeur automobile à la pointe de la technologie, Tesla continue d’innover. La firme a récemment confirmé qu’elle envisageait d’ailleurs la commercialisation d’un véhicule sans volant, à l’horizon 2021. Une promesse effectuée à plusieurs reprises, mais qui a dû être déplacée dans le temps à cause de quelques soucis rencontrés sur le chemin.

Loading...

C’est à l’occasion d’une journée de présentation des avancées entrevues par la société d’Elon Musk, que Tesla a fait savoir qu’elle serait en mesure de dévoiler un véhicule totalement sécurisé, sans volant ni pédales. 100% autonome, cette voiture pourrait ainsi débarquer sur le marché à l’horizon 2021, soit près de 5 ans après le début des travaux sur un tel prototype. Le projet lui, a pris énormément de retard Tesla n’arrivant pas à suivre les délais qu’elle s’était fixée. Toutefois, cette fois-ci semble être la bonne.

Elon Musk envisage la voiture 100% autonome

En 2017, Elon Musk parlait déjà des premières avancées réalisées sur le sujet. À l’époque, l’homme d’affaires sud-africain assurait que son système d’autopilote atteindrait le niveau 5 des certifications, à savoir qu’il saura se gérer seul, sans qu’aucun humain n’ait à interférer dans la décision de l’ordinateur, en 2019. Une position qu’il a renforcé au début de l’année en dévoilant que tout était actuellement en train d’être mis en place pour que cela se réalise. Toutefois, les tests continuent, mais ne sont pas encore concluant à 100%, des chercheurs arrivant à duper l’ordinateur. Résultat, il reste encore beaucoup de travail avant d’arriver à une voiture qui se conduit toute seule.

Uber, bientôt concurrencé par Tesla

Il y a quelques jours, la marque a également confirmé son intention de concurrence Uber en dévoilant un projet de covoiturage révolutionnaire. Un million de robots-taxis pourraient ainsi être déployés l’an prochain à travers les États-Unis. Les usagers prêteraient ainsi leur voiture et réussiraient à générer des revenus supplémentaires, à savoir 30.000 dollars par an environ, selon les déclarations de Musk, plusieurs centaines de milliers si l’usager utilise sa Tesla en tant que taxi, tout au long de sa durée de vie – estimée à 11 ans. Une application serait également développée permettant à quiconque de réserver son taxi Tesla en l’espace de quelques secondes.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom