Le procès de Modeste Toboula devrait s’ouvrir ce matin à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) à Porto-Novo. Mais il a été renvoyé au 27 mai prochain. L’information émane d’un post publié sur la page Facebook de la juridiction spéciale. L’ancien préfet du Littoral avait été mis sous mandat de dépôt le mercredi 20 février 2019 après son passage devant le procureur spécial de la Criet Gilbert Togbonon.

Il était impliqué dans une affaire de bradage de domaine d’utilité public. D’après le compte rendu du conseil des ministres du 20 février 2019, il s’agit d’une affaire relative à des opérations de lotissement et de transactions irrégulières ordonnées par le ministre de la décentralisation Barnabé Dassigli et le préfet Modeste Toboula sur le domaine de l’Etat à Fiyégnon 1 dans le 12e arrondissement de Cotonou.

Ces opérations de lotissement  et de transactions irrégulières ont été faites en « dépit du décret n°2005-684 du 3 novembre 2005 portant classement de la zone à vocation touristique exclusive de la route des pêches» a indiqué le  gouvernement.

9 Commentaires

  1. Il est vrai que Monsieur Toboula n’a pas été tendre Avec les populations du littoral. Cependant, pourquoi cette manière de un poids deux mesures dans son cas. Le voilà depuis des semaines jeté en Prison , mais son ministre de tutelle qui l’a instruit au lotissement illégal et la mise en ventes des domaines public jouit lui toujours de sa liberté après être revoqué comme ministre.
    C’est certainement le traitement qui attend tous ceux qui sans autre mesure vendent leur âme sur l’altar de Talon.

  2. MODESTI comment te sans -tu? Je suppose très serein, calme. Tu as quelques mois de repos encore avant le grand repos. Extraordinaire! tu mérites ce temps de grand repos. Tu étais sur tous les fronts, travaillant sans relâche pour un Bénin immergé à l’horizon 2020 comme nous l’avait promis le Boni-menteur THOMAS BONI
    TOBOULA, tu vas payer pour avoir cassé le petit hangar de ma grand mère de 75 ans….

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom