Le président fraîchement élu de la République démocratique du Congo, arrivait hier Mercredi 03 avril en visite officielle de deux jours aux USA pour discuter avec le Gouvernement américain, de l’avenir des relations entre les deux pays, de l’appui aux efforts du nouveau régime contre la corruption et de la « promotion de la stabilité et de la prospérité grâce à l’investissement américain auprès de la RDC ».

Les problèmes congolais se régleront au Congo

En janvier, les USA, par la voix de Robert Palladino, porte-parole du département d’Etat américain annonçaient, à la suite des résultats des élections présidentielles que, les USA accueillaient favorablement la validation par la Cour constitutionnelle congolaise de l’élection de Félix Tshisekedi et déclaraient, « Nous nous engageons à travailler avec le nouveau gouvernement de la RDC ». Un adoubement important que les USA avaient imposé de sévères sanctions diplomatiques et financières aux principaux protagonistes de la crise pré et post-électorale.

Ce Mercredi, ce fut chose faite, pour son premier voyage officiel, le nouvel homme fort du Congo avait choisi de se rendre à Washington. Cependant son colistier d’antan et adversaire ensuite, Martin Fayulu, candidat de la principale  opposition au régime de Kabila, vaincu également aux législatives, avaient selon la presse congolaise, entreprit un périple occidental, Amérique et Europe, pour contester auprès des partenaires techniques et financiers, les résultats des urnes. Aussi d’aucuns parmi les médias congolais avaient supputé une probable rencontre entre les deux parties à Washington sous l’arbitrage des USA.

Cependant, selon la presse internationale, les deux camps se seraient inscrits en faux quant à l’organisation d’une telle rencontre. Et le président Congolais de préciser ; « Nous n’allons pas à Washington pour parler de nos problèmes internes qui se traiteront au Congo mais plutôt d’intérêts communs, de paix, de sécurité et de développement de la RDC »

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom