Dans la soirée de ce jeudi 11 avril Patrice Talon sera l’invité d’une émission intitulée « Face au Peuple ». Pour l’instant on ignore les sujets qui seront abordés au cours de cette émission  diffusée sur la télévision nationale. Ce qu’on sait par contre, c’est que ce rendez-vous médiatique intervient dans un contexte de crise électorale née de l’absence de l’opposition de la course aux législatives du 28 avril prochain.

Loading...

« Aurons-nous à faire notre mea culpa ? »

Certaines opinions espèrent que le chef de l’Etat fera une grande annonce ce soir pour calmer le jeu. Ce n’est le cas de Sylvain Akindes. Dans un post publié sur sa page Facebook il y a quelques heures l’ancien ministre du feu Général Mathieu Kérékou dit ne pas s’attendre « à une grande modification de la situation à l’issue de l’adresse aux Béninois annoncée du Chef de l’Etat ».

C’est son scepticisme et sa prudence qui le lui conseille explique-t-il. « Aurons-nous à faire notre mea culpa ? Nous y reviendrons » fait savoir l’ancien ministre. Pour rappel Sylvain Akindes a souvent été très critique à l’égard du régime actuel.

Voir les commentaires

10 Commentaires

  1. Si au Soudan, pour une augmentation du prix du pain, Omar El Béchir est actuellement en train de regretter son entêtement et sa repression du peuple, Talon doit savoir que lui a dépassé les limites du tolérables avec des législatives exclusives et que cela n’arrive pas seulement aux autres. Que ses Kl,é.bés lui disent seulement “foncez, rien ne se passera” Il sera surpris.

  2. Conseil à tous les beninois. Pensez à vos enfants et gardez vous de les laisser orphelin. Je suis un militant PRD le plus touché par la situation qui prévaut mais ma vie et celui de mes enfants aussi de mes proches ont eu raison de ma colère. Comprenez que nous avons dévant nous un ditacteur de haut rang et seul Dieu qui pourra libérer son peuple de ses mains. Il est prêt à faire couler le sang sélon son entretien avec les 7 sages.

  3. Ceux qui n’ont rien à faire peuvent le suivre. Il veut encore nous gaspiller du temps. De toutes les façons, on sait déjà ce qu’il viendra dire: j’ai fait tout mon possible, je les ai laissés trouver une solution, l’opposition ne veut pas aller aux élections. Je suis garant du respect des textes, je ne peux pas laisser aller à l’assemblée des voyous qui ne veulent pas payer leurs impôts et respecter les textes de la république, blabla, bla bla bla, etc, etc. Il viendra justifier que c’est malgré lui que deux parties iront aux élections, que de toutes les façons, il ne faut pas entrer dans un vide constitutionnel en retardant les élections, un légaliste comme lui fera tout pour que les élections se tiennent à bonne date. De toutes les façons, les journalistes n’iront pas poser des questions qui dérangent.
    Si son discours de ce soir diffère de ce que je viens de dire, que la bande à Plombier, Rupture, etc. vienne me couper la tête.

  4. C’est encore du dilatoire pour détourner l’attention et gagner du temps. que cela ne Trompe parsonne.
    Ce qu’il y a lieu de faire, c’est déclencher la révolution le plus vite que possible et éprouver Talon et sa bande.
    Il faut commencer par neutraliser ceux qui sont acquis à Talon dans les communes, les enrondissements, les villages et quartiers de ville.Il faut leur signifier qu’ils n’auront pas le temps d’installer les équipements de vote. Et être près à livrer le Combat du siècle à l’armée et la Police. Il faut les amener à choisir Talon ou le peuple. Il s’agit d’amener Talon à tirer sur les populations à mains nues pour le renverser. La communauté internationale attend cela de notre part.
    Il faut vaincre ou périr, c’est la révolution ou la mort.

    • Napoléon tu peux donner le top en restant devant non? Ta politique est lente. Depuis plusieurs jours tu parles seulement mais nous attendons des actions venant de toi. Tu veux rester derrière et envoyer les populations se faire tuer?

      • Je ne crois pas, pour ma part que cela puisse faire partie d’un quelcoque Triomphe ou d’une quelconque gloire que de lancer les Chars d’assaut sur les populations à mains nues pour finalement les massacrer au nom du maintien de l’ordre.
        Essayez une seule seconde de le faire et vous et votre Président auront vos cellules bien réservées à la cour pénale internationale.
        Nous ne sommes plus dans les années 1970. Le respect des droits de l’homme s’impose de nos jours à tous les Etats de la planète.
        On ne peut pas être en train de discriminer et d’exclure tous les partis d’opposition de la participation aux élections législatives et penser massacrer les populations pour empêcher la révolution. Si elle pouvait ainsi être empêchée, elle aurait pu l‘être en Egypte, en Tunisie, en Libye, au Burkina-Fasso, en Algerie et au Soudan maintenant. Tout dictateur compte et agit sur le mental et la peur des populations pour se maintenir au pouvoir. Mais quand la peur change de camp , c’est fouchu pour le dictateur. Et c’est ce qui bientôt va arriver chez nous.
        Car nous sommes décidés, nous sommes déterminés à renverser le régime et nous avons la certitude de mettre tous les réactionnaires dans notre pays hors d’état de nuire et de conduire notre peuple à la victoire.
        Vaincre ou périr , la Révolution ou la mort.

        • TOI napoléon un couard on se connait, quitte là , tu es dans ton logis cossu et encourage les autres à s’exposer.
          Attention,

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom