Nipsey Hussle, décédait en Mars. Le 11 Avril, toute la communauté noire de l’Etat, l’ancien président américain, Obama, des personnalités de la musique et du show-business afro-américain, lui rendaient un vibrant hommage dans une salle omnisports et faisait 40 km environ pour le mettre en terre au cimetière de Los Angeles. Une considération à laquelle tous n’adhèrerait pas.

Un mémorial porté à la dérision

Pour marquer le passage de l’Artiste et de toute la considération dont il avait bénéfice auprès de la communauté, une fresque murale aurait été érigée dans Heaven Park dans le Connecticut.  Une fresque peinte par Corey Pane, celle-là même qui avait apposé un tatouage  qui avait à l’effigie de Hussle sur le mollet de Rick Ross. Seulement, Kaitlyn Renee, une adolescente selon la presse américaine, est vue dans une vidéo ce samedi, se tenant devant les bougies allumées en mémoire au pied de la fresque,  un aérosol de peinture en main, bariolant et dégradant la peinture.

Le geste de la jeune fille aurait presque automatiquement soulevé un tollé sur la toile où des fans du rappeur n’auraient pas hésité à proférer à son encontre des insultes et autres menaces de morts. Des menaces auxquelles, Renee,  aurait répondu via son compte twitter, toujours  qu’elle ne comprenait pas pourquoi les gens étaient si en colère pour «un peu de peinture».

Et arguant de manière frontale et sans conscience de la menace potentielle que  « Vous êtes malades. Je vais pas débattre avec vous au sujet d’une peinture. Vous savez combien de trucs se font repeindre à Heaven Park? Mais OK, faites votre truc ». Selon la presse locale , un personne anonyme aurait tenté de recouvrir le gribouillage de Renée et de sauver la fresque.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom