Les archéologues poursuivent les recherches sur l’espèce humaine. Une équipe de chercheurs a fait savoir ce mercredi 10 avril qu’une nouvelle espèce a été découverte aux Philippines. Il s’agirait de l’Homo luzonensis, une espèce assez proche de l’homme mais avec des traits particuliers à lui. Les analyses et les études qui ont abouties aux conclusions de l’enquête ont été réalisées sur des dents, phalanges de pieds et de mains, fragments de fémurs retrouvés dans dans la grotte de Callao. Ces organes appartiendrait à trois individus.

«Des caractères très primitifs… »

Il ressort de cette enquête que l’Homo luzonensis, vivait il y a plus de 50 000 ans sur l’île de Luçon. Pour Florent Détroit, paléoanthropologue au musée de l’Homme à Paris, et principal auteur de l’étude parue dans la revue Nature, le nouvel « homo » a «des éléments ou caractères très primitifs ressemblant à ceux des Australopithèques et d’autres, modernes, proches de ceux des Homo sapiens». Il estime qu’à voir les caractéristiques de ses dents, l’Homo luzonensis doit relativement être de petite taille.

Il met également l’accent sur les éléments qui ont poussé son équipe de recherche à prétendre avoir trouvé une nouvelle espèce humaine. Il fait remarquer que les caractéristiques des prémolaires, des molaires ne permettent pas de classer l’Homo luzonensis dans une des espèces connues aujourd’hui. Même s’il semble être sûr des résultats de ses recherches, il n’exclut pas la possibilité que des contradictions surviennent dans le rang de ses collègues.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom