Dans une tribune libre intitulée «Préservons l’essentiel», un groupe de cadres et personnalités béninois se sont adressés au président Patrice Talon au sujet de la crise préélectorale au Bénin dans le cadre des législatives 2019. Ils interpellent le chef de l’Etat sur plusieurs aspects de cette crise, dans l’espoir qu’il saura enfin agir pour des législatives inclusives.

Père Efoé-Julien Penoukoun, Sylvain Adékpédjou Akindès, Frédéric Joël Aïvo, Reckya Madougou, Omar Arouna, Prudent Victor Topanou et Simon Narcisse Tomety informent que leur tribune vise à attirer l’attention du président de la République «sur la réalité de la crise et les menaces irrémédiables qui planeront désormais et pour longtemps sur notre pays si, le 28 avril 2019, il laisse franchir le pas de trop».

Une première

«La contestation qui s’élève dans votre pays depuis plusieurs semaines, la colère que suscite la poursuite du processus – seulement avec les partis du chef de l’Etat, et donc sans ceux de l’opposition, ndlr- et la défiance qui s’organise un peu partout sur notre territoire n’avaient rarement atteint, pour les législatives, ce niveau d’intensité» soulignent-t-ils au chef du gouvernement. Mais en rédigeant cette tribune, ils gardent l’espoir que le président Talon réalisera le désir, qu’il a publiquement déclaré le 6 mars 2019, d’avoir des élections législatives inclusives.

«Ne franchissons point le pas de trop. Vous –le chef de l’Etat, ndlr- pouvez encore changer le cours de l’histoire éprouvante qui se profile à l’horizon de notre pays. Préservons l’essentiel, car plutôt que périsse l’Etat, périsse un principe» appellent-t-ils. Lire ci-dessous l’intégralité de la tribune.

Voir les commentaires

30 Commentaires

  1. Ces lettres ouvertes ne feront pas plier Talon. C’est mal le connaître.
    Talon est à l’opposé de Yayi.
    Yayi aime les flagorneries, et il finit par concéder aux flagorneurs
    Talon lui, n’en a rien à cirer des flaogorneries. Son seul letmotiv c’est l’argent. Ainsi donc, toute sa stratégie d’avoir une assemblée nationale à ses pieds, une assemblée où il nomme lui même les députés, c’est de s’assurer le contrôle de son butin et le sécuriser.
    Talon ne connait que les rappports de force. Il est temps de passer à l’offensive en bloquant le pays. Il cédera en moins de 24h

  2. Intellectuels dites-vous ????
    Tarés oui
    L’essentiel est déjà préservé pour des élections dans la paix et la Concorde
    Pour un KO historique
    Le reste n’est qu’affabulations et menaces
    Le 28 soyez nombreux pour accomplir votre devoir civique
    Je passais
    Le Plombier

  3. Le temps du dialogue, de l’appel au bon sens est terminé. Il faut passer à l’action c’est-à-dire s’engager pour un bras de fer pacifique. On peut faire des siitings, des villes mortes. Et dans cette stratégie, les fonctionnaires ont un rôle clé à jouer. N’oubliez pas que Talon bombe actuellement le torse, mais c’est un homme sans couilles. Au premier mouvement de foules il va fuir.

  4. dans d’autres forum…j’ai dit…que ces dits intellectuels…n’ont aucune stratégie de communication..et de méthode

    Pourquoi adressent ils..une lettre ouverte..à raffle tout..et pour quel résultat entendu

    Ils savent..que l’assurance vie,le pillier..l’atout de ce régime..c’est toutes les forces armées du pays…composées d’enfants..de tout le monde…et parfois les plus modestes

    C’est à cette entité..qu’il fallait envoyé la lettre…en lui demandant clairement de choisir son camp

    Le regime ne tiendrait pas..5 mn…s’il na pas cet appui…et c’est le rapport de force…que comprend raffle tout

    • et ce ne sont pas des arguments….qui manquent

      Il suffit de rappeller..aux chefs unités..que la mort..d’un seul beninois..vaut..pour les donneurs d’ordre et les exécutants…la c pi..

      Vous verrez..ça va faire…mouche..

      • Je suis d’accord. On n’est plus au stade de raisonnement de conseil… Le gars se fait désirer et aime qu’on le supplie pour réparer une erreur qu’il a faite lui même, un peu comme un enfant… Qu’on ne cherche plus à le rencontrer ou à lui adresser des lettres fermées ou ouvertes, ce temps est révolu, passant aux choses sérieuses puisqu’il n’écoute personne et qu’il continue et tout va de mal en pire. C’est se moquer des gens, c’est égoïste… Arrêter de vous humilier à vouloir raison quelq’un qui n’écoute personne…

        • oui..moi..chef de l’opposition..et stratège….ce régime ne peut pas tenir..une seule journée

          Ici..les gens de l’opposition on la trouille…ils mouillent…et ce n’est pas sérieux

          Il y a beaucoup de moyens..pour faire plier..ce régime..et ceci de façon pacifique..

          on bloque par les troncs d’arbres toutes..les infrastructures..routière du pays…

          On bloque les frontières..

          Les méga structures..

          L’entrée et sorties de nos rares..usines..bloquées..

          Les préfectures…et mairies..cernées et bloqués..

          On a pas assez..de pandores..pour y faire face…

          Le guinarou…va céder…puisque ses usines..ne peuvent plus tourner

          Personne ne rentre..ni ne sort..de l’aéroprt..et du port

          Personne ne va plus au boulot..

          je vous le jure…sur la tombe de mon père…totorino…sera ramené à la raison…..sur le champs

          A t on besoin d’aller..à la sorbonne…pour ça…?

    • Là tu es vraiment culotté toi le pauvre Aziz , intellectuellement taré et abruti. Est ce que tu connais le Père Pénoukoun, ancien Doyen de la fac de théologie d’Abidjan cela dès les années 1980????
      Je t’emmerde toi, un pauvre con
      Avec ton ami bizaarrrrre Talon, tu vas dégager

  5. Rekya Madougou qui se clochardise à Lomé ; Omar Arouna qui fête à coups de billets de banque, de bœufs et moutons à Parakou un poste d’ambassadeur à lui offert par Yayi ; les revanchards Akindes, Tokpanou et Aivo; et le confusionniste et chercheur de place Tomety, peuvent changer de titres, d’appellations ou de qualités à leur guise. On les connait dans ce pays ; ils n’impressionnent plus grand-monde, et peuvent donc circuler librement.

    • Néanmoins, ils ont le mérite de dire la vérité que Talon et ses affidés refusent d’entendre. Voulez-vous voir le pire avant de réaliser qu’ils disent la vérité. Mais comme toujours, le chien qui veut se perdre n’entend plus raison!

      • paul tout est possible

        Si les gens croient..qu’il a un messie..pour nous en sortir…ils ont tort

        L’effort(le jihad)…le prix du sang….la détermination….sont à nos dispositions

        Si les soudanais l’ont fait…eh bien..on le peut

        Si les algériens l’ont fait…eh beh..on le peut

        Si nos cousins burkinabé l’ont fait…on le peut aussi…avec la manière…à la ceuscescu..roumanie

    • Alors il faudrait aller plus vite. Pour le moment rien ne se prépare à l’horizon. A quand pour aller aux rangs serrés?

      • Stratégiquement…on ira pas en rang serré.

        Celà prendra la forme d’une guerilla..par petit groupe mobil…mais couvrant..tout le territoire

        Harceler,se replier..tactiquement..avec des barrages…à chaque 20m…histoire..de mettre d’user….la soldatesque..

  6. l’un des derniers…ré gionalistes…encore en vie au benin…moulu..et façonné..par le faceen,et le fard alafia…que je suis…dit:

    Ce qui va arriver…ce sera du jamais vu

    On se battra..maisons par maisons…freres contre frères….et il ne restera que du cendre…dans ce pays

    Et je vous le dis……au lendemain…du 28….ce sera un autre pays…

  7. Ne perdons pas de vue le Slogan du Candidat Talon: “Surgir agir et disparaitre”, je crois que l’homme a surgi et surpris tous les béninois, il a déjà agi en s’accaparant tous les secteurs clés de l’économie du pays, Maintenant il s’entête avec le soutien de ses kl.é.bés à disparaitre de la manière la plus triste possible. Wait and see.

    • Non c’est la disparition là qu’il faut enlever dedans. Car si jamais il laisse en partant un pays déséquilibré et des caisses pillés, même grigri ne pourra pas le faire disparaitre, je jure…

    • Ah non hein Non c’est la disparition là qu’il faut enlever dedans. Car si jamais il laisse en partant un pays déséquilibré et des caisses pillés, même grigri ne pourra pas le faire disparaitre, je jure…

  8. L’assurance vie..de ce régime de forfaiture de ruse de rage et de cynisme..ce sont les forces armées

    En terme de communication…les leaders de l’opposition..soglo,azanai,yayi,et ceux qui veulent…doivent ___ de 24 h…à l’armée ____ ..

    ___

  9. la bataille…d’alger…..?

    Dien bien phou……?…la bataille de berlin..

    ça vous rappelle quelque chose….?

    Eh bien….ce sera garçons contre garçon…..le 28 avril…si l’imposture est maintenue

    La lutte…c’est maintenant…ou plus jamais….

  10. Certains…qui n’ont pas encore compris la logique..de raffle tout..se pose la question de savoir..qu’est ce qui nous dira à la télé

    Ce sera un show….juste pour nous narguer..et acté le fait accompli

    On aura du droit à du mépris,de l’arrogance,de la suffisance et de la jouissance en direct..d’avoir réussi son coup de ruse et de rage..

    D’un ton péremptoire..il va nous dire….que tout va bien..

    Il parlera de son piège à con de pag…etc…

  11. Ces gens sont des garçons de course de yayi boni . Quels intellectuels ? Ils espèrent tous le retour de leur *****à piller . Point
    Aucune pression sur Talon

    • raffle tout…est celui là…animé par un esprit vénal…qui pille le pays

      Qui peut me dire..un seul secteur..ou son clan ne règne en maitre…

      Comme un pieuvre…qui saisi sa proie….avec toutes ses tentacules…il ne tient absolumement à lacher prise

      Admettre qu’une institution de contre pouvoir…mette son nez…dans cette ouevre maf ieuse….lui est insupportable….

      Oui il..y a des cadres beninois..ennemi du peuple…des klébés…qui n’ont rien compris….du dessein de ce type

      Yaya jammez ,compaoér ben ali..ont faire que lui….mais…enfin de compte…?

  12. “Agaz” trêve de coquetteries et d’arguties de pseudo-expert juridique. Le problème n’est pas là.

    Je vais te faire la version simple : la jarre de GUEZO (tu sais celle des trous de laquelle, il appelait toutes les forces de la nation à se rassembler pour boucher les trous) est près de chuter et de se briser.

    Ce n’est ni le moment de faire des crocs-en-jambe à celui auquel le suffrage a confié la tâche de la tenir,
    ni celui de l’inciter avec des conseils bas du front, à la jeter à terre pour avoir les mains plus libres de faire ce que tu voudrais – ou imagine – qu’il fasse.

    • “celle pour laquelle il appelait … les forces à boucher les trous ”
      “avoir les mains plus libres POUR faire…” Je ne sais plus si c’est l’heure ou vos co..ries, mais j’en perd mon latin

  13. C’est vraiment ridicule Cette pression.Je me demande quelle lecture les gens font de l’article 68 de la constitution? Les députés qui avaient la facilité de nous trouver la solution ont passé tout leur temps à s’insulter et maintenant on met la pression sur le Président pour le contraindre à utiliser l’article 68 de la constitution. Je voudrais bien qu’ils me disent lesquelles conditions de l’article 68 de la constitution sont aujourd’hui réunies pour son application.

    • Justement, si les députés n’arrivent pas à trouver une solution, le Chef de l’Etat garant de la stabilité du pays prend ses responsabilités!!!!

Répondre à Mummum Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom