Le paludisme est une maladie omniprésente en Afrique. Elle sévit dans la plupart des pays africains. Mais le Ghana a décidé de prendre le taureau par les cornes. Le pays fait des essais sur un traitement supposé prévenir la maladie chez les enfants : le vaccin Mosquirix. Ce vaccin est encore à sa phase d’essai. Si l’essai s’avérait concluant, ce serait un grand soulagement pour toute l’Afrique.

423.000 morts en 2017

Car le paludisme est un mal très dangereux et trop souvent mortel en Afrique. En 2017, il a fait plus de 423.000 morts dont la grande majorité est composée d’enfants. Au Ghana, on estime à plus de 5 millions le nombre de malades du paludisme dont de nombreux enfants. La phase pilote du vaccin est donc en cours et ne concerne que les petits enfants.

Les bébés sont donc vaccinés en grand nombre. Etant les plus fragiles, ils sont aussi les plus exposés à la maladie contractée par l’homme suite à la piqûre de moustique. C’est un mal qui ruine les malades et leurs parents qui sont témoins et doivent payer les soins avec leurs pauvres sous. C’est donc un mal qui a une incidence financière certaine sur le continent noir.

Voir les commentaires
Loading...

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom