Le Bloc républicain et l’Union progressiste se donnent rendez-vous pour demain pour déclencher le processus d’élection du bureau de la 8ème législature sortie des élections du 28 avril 2019 et installée ce jeudi 16 mai sous la présidence du doyen d’âge, l’honorable Wallis Zoumarou.

Après la cérémonie d’installation des 83 députés de la 8ème législature de l’Assemblée nationale du Bénin, la séance a été suspendue pour reprendre demain vendredi 17 mai 2019 à partir de 10 heures. Ce sera pour le début de l’élection du nouveau bureau. Visiblement, les deux partis n’étaient pas prêts pour déclencher le processus ce jour.

«Nous ne sommes pas prêts pour l’élection du Bureau aujourd’hui» a déclaré le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique Sacca Lafia élu sur la liste de l’Union progressiste. Il a demandé une suspension jusqu’au moment où ils seront prêts. Pour sa part, son collègue républicain Jean-Michel Abimbola a suggéré une suspension jusqu’à demain si possible pour qu’ils puissent a-t-il dit, mieux s’organiser.

« Reprendre avec les mauvaises habitudes »

D’autres députés ont même demandé que la séance ne reprenne que le lundi 20 mai prochain. Ce  qui n’a pas été du goût du député Aké Natondé. «Nous sommes au début d’une mandature. On ne va pas reprendre avec les mauvaises habitudes» affirme-t-il. Pour lui, rien n’empêchait de déclencher le processus de l’élection ce jeudi. Il dit ne pas comprendre pourquoi il faut prendre tout un week-end pour s’organiser à propos. Mais finalement, les 83 députés se sont accordés pour revenir demain à 10h.

2 Commentaires

  1. Ils font de la comédie pour tromper ceux qui sont bêtes comme eux le nom des membres du bureau ne peut être que celui voulu par le père fondateur

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom