Candide Azannai sera face à la “jeunesse intellectuelle” cet après midi à Cotonou. C’est l’ancien député Guy Mitokpè, qui donne l’information dans un post publié sur sa page facebook il y a plus d’une heure. “Restaurer l’Espoir face à la jeunesse intellectuelle. Lieu: Menontin. Orateur : Pdt Azannai Candide. Heure: 18 heures. Date : Ce Mardi 21 mai 2019″ renseigne le message.

“Résistance face à un régime despotique”

Les personnes conviées à cette rencontre vont échanger avec M Azannai sur le thème: “Condition pour la Résistance face à un régime despotique: la jeunesse face aux leçons de 1989…”. Il faut dire que l’ancien ministre délégué chargé de la défense de Patrice Talon a depuis rejoint les rangs de l’opposition. Son parti Restaurer l’Espoir n’a même pas été autorisé à compétir pour les législatives du 28 avril dernier.

Il a plusieurs fois tiré à boulets rouges sur son ancien patron qu’il accuse d’avoir écarté sa formation politique et les autres partis de l’oppostion du processus électoral. Visiblement, ne courant ne passe plus du tout entre les deux hommes.

Voir les commentaires

3 Commentaires

  1. AZANNAI est un philosophe de Grec antique ou du moyen âge.Il veut simplement confronter deux epoques, c’est les années 1900 et le millénaire.On attend de voir la fin.Mais je dis ces jeunes d’etre sur les qui vive.

  2. Cet Azannai ne m’inspire pas confiance. Pas du tout. Pion de Talon un jour, pion de Talon toujours.
    À bon entendeur, salut

  3. Azannai est une bête politique. Certainement parmi l’une des plus accomplies engendrées par le Benin post conf. nationale. Mais son problème est qu’il est resté scotché à la meme époque…
    Le Benin de 2019 n’a rien à avoir avec celui de 1989. Allez dire à Azannai que le vent de l’espoir suscité par la chute du mur de Berlin s’est depuis longtemps estompé et que désormais les nations font face à des defis internes et externes de type nouveau avec des menaces de type nouveau. Certains evoquent desormais ouvertement une crise de la democratie avec à la cle un regain de nationalisme dans les pays occidentaux qu’on se tue à vouloir cloner bêtement.
    Vouloir prendre des recettes de 1989 pour mener une action politique en 2019 est un anachronisme puerile qui ne peut jamais conduire à des resultats probants

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom