La Cour d’appel de Cotonou a rendu, jeudi 16 mai dernier, sa décision dans le dossier relatif à l’interdiction de parution jusqu’à nouvel ordre du quotidien La Nouvelle Tribune par la Haute autorité de l’audiovisuelle et de la communication (HAAC). Elle a indiqué qu’il y a voie de fait et a condamné la HAAC. Nous vous proposons un extrait de la décision.

Loading...

Ceci n’est qu’un extrait de la décision telle que lue par le juge à la Cour d’appel, jeudi dernier. L’entièreté de l’arrêt avec l’exposé des faits et des motifs n’est pas encore disponible. Nous le publierons en son temps.

Voir les commentaires

8 Commentaires

  1. En effet c’est une décision a minima…
    Adam Tessi est mis hors de cause et les demandes de réparation de LNT ne semblent pas acceptées…
    Attendons le texte complet.
    En tout état de cause c’est une victoire pour la liberté de presse.
    Espérons qu’apres Cela la HACHE n’osera plus interdire des journaux …

  2. 10000 Fois Félicitation! Monsieur Vincent Foly pour cette victoire ô combien de fois savoureuse!
    Depuis que je vous ai connu par le biais de Sikka TV, je n’ai jamais été déçu de vos points de vue apolitiques et objectifs… Je vous tire chapeau! Pour votre ténacité, votre courage dans ce Bénin d’aujourd’hui où presque tout le monde a la touille. Je suis impatient de voir la réaction de la HAAC face à cet arrêt. Je n’oublie pas le courage de ce juge aussi…
    Oui, quelles que soient les différentes stratégies pour camoufler la vérité, elle finit toujours par apparaitre à la lumière du jour.

  3. Heureusement que ADJAKAS était là
    A présent il faut **** ADAM YAYI BONI TESSI et le conduire directement à ****

  4. Et oui comme quoi dans la vie il faut savoir se battre. Foly vient de donner le bon exemple en refusant tout pacte avec le diable car en son temps, des gens lui conseillait d’aller négocier pour que la Haac revise la sanction. On négocie quand est fautif.

  5. Ce jugement laisse un arrière-goût amer dans la bouche. Le droit a été manifestement dit à minima. Mais considérant le contexte, on ne pouvait espérer mieux.
    La justice béninoise a du chemin à parcourir pour prouver sa crédibilité

Répondre à Karl Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom