Elle a déposé les clefs et s’en est allée. Elle, c’est Carmen, la compagne de DJ Arafat. Celle-là même que le chanteur ivoirien s’était dépêché de doter en décembre dernier. Celle qui lui a donné une petite fille nommée Rafna. Cette dernière a quitté le domicile conjugale. Les raisons de ce qui ressemble fort à une fugue sont nombreuses et plutôt déconcertantes.

Tout est parti d’une publication très tôt hier sur la page Facebook de DJ Arafat. Le chanteur de coupé-décalé a simplement publié sur sa page Facebook qu’il est désormais un cœur à prendre. Flairant le buzz, les confrères d’Abidjanpeople ont mené des investigations à l’endroit de sa désormais ex-compagne pour s’enquérir de la vérité des faits. La vérité est plutôt renversante.

Arafat battait Carmen

De source très proche de la famille de l’ex-compagne, il ressort que cette dernière serait partie pour mettre un terme au calvaire qu’elle endurait auprès de la vedette de musique. D’après ses déclarations, Carmen vivait une situation proche de la séquestration. Elle serait interdite de sortie et enfermée à domicile. Elle serait aussi battue à chaque désobéissance. Elle serait plutôt malheureuse auprès de son compagnon.

Des révélations humiliantes de part et d’autres

Les révélations des frasques sexuelles de son compagnon avec des femmes d’autres artistes auraient précipité les choses. Notamment l’aventure d’Arafat avec la femme d’Ariel Sheney et la femme d’Elow’n Kiff No beat. Face à ces révélations auxquelles s’ajoute son calvaire au quotidien et l’humiliation de la révélation par d’autres artistes de ses propres aventures passées avec d’autres artistes du showbiz ivoirien, notamment Molaré et Dj Mix, Carmen aurait préféré s’en aller. Arafat semble avoir pris acte de son départ en se déclarant “Coeur à prendre”

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom