La France a rendu hommage à ses deux soldats morts dans l’opération de sauvetage des touristes français enlevés au Bénin. Au cours de cette cérémonie qui s’est déroulée ce matin aux Invalides à Paris, Brigitte Macron, avait de la peine à retenir ses émotions.

Des “guerriers d’exception morts en héros pour la France”

Elle a même essuyé de son mouchoir les larmes qui perlaient le visage de Florence Charton, la compagne de l’infortuné Cédric de Pierrepont, ce soldat de 33 ans tué au cours de l’opération. Il faut dire que le président français était tout ému comme sa femme. Il avait le visage fermé et la gorge serrée. Au cours de son discours d’hommage, il a laissé entendre que les deux soldats du commando Hubert étaient des “guerriers d’exception” qui sont “ morts en héros pour la France”.

“Il a eu la vie qu’il voulait”

Notons que Alain Bertoncello, le second soldat tué était âgé de 28 ans. Ses parents sont d’ailleurs fiers de ce qu’il a accompli. “Oui, Alain a eu un geste héroique. Il avait une mission, il l’a accomplie. Il a sauvé ces otages. Il a eu la vie qu’il voulait” ont déclaré Danièle et Jean-Luc Bertoncello dans la presse française.

Voir les commentaires
Loading...

1 COMMENTAIRE

  1. Ces sois disant touristes étaient cités par le site d’information Koaci comme étant des espions.
    Dieu seul et ces gens-là savent exactement ce qui s’y est passé ce jour là au parc pendjari.

Répondre à Tchité Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom