À quelques jours seulement du scrutin, Marine Le Pen, présidente du mouvement Rassemblement National, continue de faire campagne pour que sa liste arrive en tête aux prochaines élections. En meeting, celle-ci a ainsi invité ses électeurs à ne pas “donner de chèque en blanc” à Emmanuel Macron, avant de lancer un appel à tous les Gilets Jaunes.

Loading...

En effet, c’est depuis l’Yonne que cette dernière a appelé les militants et gilets jaunes ayant passé des semaines sur les ronds-points, à ne pas effacer d’un seul trait cette lutte qui dure encore et toujours. La seule façon de lui permettre de continuer ? Voter pour la liste du Rassemblement national. Un discours offensif et surtout adressé aux milliers de Français qui se revendiquent encore Gilets Jaunes, qui pourraient bien ne pas se déplacer dans les urnes.

Macron et Mélenchon, dans le viseur de Le Pen

Son discours a également été marqué par un nouveau tacle adressé au parti de Jean-Luc Mélenchon, la France Insoumise, que Marine Le Pen a renommé “La France Islamiste“. Selon elle, le refus des contrôles aux frontières, prôné par la gauche dur, ainsi que l’octroi de la nationalité “au premier qui passe” ou encore la mise en place d’un statut de réfugié climatique ressemble à du “délire“, un “délire immigrationniste“, selon Marine Le Pen. Soucieuse de taper là où ça fait mal, la présidente du RN s’en est donc prise aux deux partis qu’elle considère comme étant dangereux pour elle.

Bardella, applaudi

Prenant lui aussi la parole, Jordan Bardella a tenu le même discours résolument anti-immigration. Ainsi, lorsque ce dernier a commencé à parler des bateaux venant en aide aux migrants, de nombreux militants ont appelé à les “couler“. Scandant “on est chez nous“, ces derniers ont applaudi lorsque Bardella a assumé le fait de faire un politique “pour les nôtres d’abord“. Selon ses dires, la France est à la peine, avec 10 millions de pauvres, 6 millions de chômeurs et un Français sur trois qui ne peut se soigner. “La colère des Français a de beaux jours devant elle“, a-t-il enfin conclu.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom