La candidate malheureuse à l’élection présidentielle guinéenne de 2015, Marie-Madeleine Dioubaté fait la une des journaux à cause d’une affaire de vol de diamant. En effet, durant son récent séjour à Paris, l’ancienne présidente du parti des écologistes de Guinée, dit avoir été victime du vol d’un diamant lui appartenant. La pierre précieuse coûterait selon elle, 45 millions d’Euros et a été subtilisée lundi dernier dans un hôtel du 8e arrondissement de Paris où elle séjournait. Mme Dioubaté a immédiatement porté plainte auprès de la police après avoir constaté la disparition du diamant. Une enquête pour ‘’ vol en bande organisée’’ a été ouverte d’après le parquet de Paris. La brigade de répression du banditisme (BRB) mènera les investigations.

Loading...

« La valeur du diamant est pour l’instant du déclaratif »

Pour l”instant on ignore la vraie valeur du diamant. Le montant avancé par la victime est purement « déclaratif » fait savoir une source policière. Selon Mme Dioubaté, les voleurs de la pierre précieuse sont au nombre de deux. Ils disaient être des russes et étaient passés à son hôtel pour expertiser le diamant. Chose qu’ils ont faite avant de s’emparer habilement de l’objet tout en prenant soin de le remplacer par une imitation. Ce sont eux qui ont estimé la valeur la pierre précieuse à 45 millions d’euros avec attestation à l’appui. Quand la victime a remarqué qu’elle avait été volée, il était déjà trop tard.

Les hommes avaient pris la poudre d’escampette. Fille d’un ancien opposant au régime de Sékou Touré, Marie-Madeleine Dioubaté était la seule femme à se présenter aux élections présidentielles de 2015 dont le vainqueur final était Alpha Condé. En Avril 2018 après sa démission du parti des écologistes, elle a annoncé sa candidature pour les prochaines présidentielles de 2020.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom