Voilà plusieurs mois déjà que l’organisation Etat islamique a été neutralisé en Syrie et en Irak. Même s’il faut toujours rester sur ses gardes avec Daesh, force est de constater que le groupe terroriste a connu une cuisante défaite dans les deux pays du Moyen-Orient après y avoir fait régner la terreur pendant un plusieurs années. Reste maintenant à savoir si l’EI a définitivement été neutralisé.

Une des spécificités de Daesh se trouve dans la diversité des individus qui combattent en son sein. En effet, depuis que le mouvement terroriste a été crée, des combattants venus des 4 coins du monde ont rejoint les rangs de l’EI. Parmi ces combattants étrangers, il y a de nombreux européens notamment des Français. Après la déroute de Daesh en Irak puis en Syrie, plusieurs terroristes français ont été capturés et il était prévu de les faire rapatrier dans leur pays d’origine afin qu’ils puissent y être jugés.

Un délai pour faire appel

De son côté, la France s’est toujours montrée réticente à l’idée de rapatrier ses ressortissants qui ont fait allégeance à Daesh et qui sont entre les mains des autorités syriennes et irakiennes. Ce dimanche 26 Mai, 3 français qui ont été faits prisonniers en Irak ont été condamnés à mort pour appartenance à Daesh par un magistrat de la cour de Bagdad. Il faut dire que la législation irakienne est sans pitié pour tout individu qui viendrait à rejoindre les rangs d’un groupe terroriste. Les 3 français condamnés à mort sont Kévin Gonot, Léonard Lopez et Salim Machou. Ils ont 30 jours pour faire appel.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom