Les stars de nationalité congolaise Gims et son frère cadet Dadju, publiaient sur les réseaux sociaux les images du visage tuméfié de leur père victime d’une agression et d’un kidnapping dans Paris, dimanche dernier. Un acte complètement incompréhensible selon les fils de Djuna Djanana, puisque l’homme n’était pas à sa première visite sur Paris, ayant été lui-même au-devant de la scène culturelle musicale avec le groupe du regretté Papa Wemba.

Loading...

Une agression ciblée

Selon les faits rapportés par la presse people française, le père de Gims se serait fait abordé en plein Paris dans la région du 92 ème arrondissement. Le musicien se serait fait enlevé par un groupe d’homme qui l’aurait forcé à intégrer un véhicule. Un enlèvement ciblé puisque les hommes après l’avoir dépouillé et molesté, pour peut-être lui faire comprendre leur sérieux, les agresseurs aurait fait comprendre à l’homme de 64 ans que les sommes retirées seraient pour lui assurer leur protection et qu’il n’avait de ce fait aucun intérêt à aller s’en plaindre à la police.

Néanmoins Gandhi Djuna et Dadju Djuna, respectivement Gims et son frère Dadju, s’en sont remis aux autorités qui auraient transmis le dossier au parquet de Nanterre pour instruction. Djuna Djanana, musicien, est congolais et catholique. Il eut la chance avec le groupe de ‘’Roi de la Rumba congolaise’’ de faire de multiples voyages dans le monde et notamment d’avoir depuis une trentaine d’années, en France un pied-à-terre. Père de 14 enfants, et aujourd’hui il envisagerait depuis peu de revenir sur le devant de la scène en réalisant un album personnel en featuring avec ses stars de fils.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom