Dans un climat commercial tendu entre les Etats-Unis et la Chine, cette dernière annonce ce lundi qu’elle augmentera ses droits de douane sur tous les produits américains. Cette surtaxation représente 60 milliards de dollars d’importations annuelles et elle sera faite en réponse aux mesures prises par le gouvernement de Donald Trump. Cette mesure de la Chine vise à augmenter les taxes douanières sur les produits américains.

D’après le bureau de la commission tarifaire du gouvernement, l’augmentation aura lieu à partir du 1er Juin prochain. Les américains verront leurs produits taxés de 10%, 20% voire même 25% sur un ensemble de leurs marchandises déjà taxées. Dans un communiqué de presse, le gouvernement chinois dit avoir pris cette mesure en réponse à l’unilatéralisme et au protectionnisme commercial pris par le gouvernement américain.

Loading...

Ripostes bilatérales

A Washington, la décision annoncée vendredi dernier et devant être appliquée aujourd’hui vise à augmenter les tarifs douaniers sur les produits chinois de 10% à 25% représentant 200 milliards de dollars d’importations annuelles.

Néanmoins le secrétaire américain au trésor Steven Mnuchin assure travailler sur les dates pour de nouvelles négociations avec Pékin. Il continue en ajoutant que rien n’est confirmé. A Washington, un peu avant la prise de décision d’augmenter les taxes aux produits chinois, Donald Trump s’est montré menaçant à  l’égard de la Chine qui selon lui ne devait pas riposter. La Chine par le Biais du porte-parole de son ministère des affaires étrangères a réagi promptement à cette menace. Il rétorque en affirmant que la Chine a suffisamment de moyens et les capacités pour se défendre.

Avant son annonce du Lundi, Pékin détenait une quasi-totalité de produits américains importés en Chine surtaxés dont le montant s’élève à 110 milliards de dollars soit un total annuel de 120,34 milliards en 2018. Du côté de Washington, le gouvernement Trump exige de la part de la Chine une réduction de son déficit qui s’élève à 378 milliards en 2018.

Cependant la Chine espère voir le comportement de l’administration Trump changer. Car sa décision d’appliquer les sanctions vis-à-vis des USA dans trois semaines pourrait laisser penser que Pékin veut donner une chance aux deux puissances pour trouver un accord. Cette recrudescence de conflits commerciaux a affecté la bourse de New-York, où l’indice phare a baissé de 25.296,41 points.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom