Plus de deux décennies après le départ de Diana Frances Spencer, connue sous l’appelation Lady Di, les médias reviennent sur les dernières paroles qu’elle a échangées avec son fils, le Prince William. Selon certaines confidences faites dans la presse par le duc de Cambridge, la veille de l’accident qui a coûté la vie à sa mère sous le tunnel du pont de l’Alma à Paris, une discussion avait été entamée entre eux. Le jeune homme âgé de 15 ans au moment des faits attirait l’attention de sa mère sur une situation.

Loading...

« C’était une douleur à nulle autre pareille. »

« Alors que Diana était allongée sur le pont d’un yacht de luxe sous le soleil de la Méditerranée, William s’inquiétait d’un décret de Buckingham qui l’obligeait à assister à un photocall pour sa troisième année à Eton » rapporte le média britannique Daily Express. Le jeune héritier avait ainsi passé le coup de fil à sa mère dans la journée du 30 août 1997 pour lui faire part de la situation. La réponse de celle qui est surnommée princesse des cœurs à son fils, était qu’elle allait se pencher sur la situation une fois qu’elle serait rentrée de lendemain.

Mais, le lendemain 31 août 1997 un accident mortel l’a arraché à ses deux enfants. « Perdre ma mère n’était pas une douleur de plus. C’était une douleur à nulle autre pareille. » avait exprimé le résident du palais de Kensington dans le documentaire A Royal Team Talk : Tackling Mental Health, rendu public le 19 mai dernier.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom