Engagé auprès du groupe Canal depuis plusieurs années maintenant, Thierry Ardisson a enregistré le 29 mai dernier, la toute dernière de son émission des Terriens du samedi. Une émission forte en émotion pour lui, qui n’a d’ailleurs pu retenir ses larmes. Il s’en prendra également au groupe Canal+, qu’il n’a pas hésité à tacler.

En effet, le patron du groupe Canal, monsieur Bolloré, a décidé de revoir à la baisse le coût de l’émission d’Ardisson. Une décision que l’homme en noir n’a pas franchement appréciée. Soucieux de rétablir ses vérités, l’animateur a ainsi assuré au beau milieu de l’émission que le groupe lui a proposé de réduire de 50% les sommes proposées afin de produire l’émission. “Ils m’ont proposé la moitié de ce que j’avais. Vous accepteriez de travailler pour la moitié de votre salaire ?“.

Une dernière sur le groupe Canal

L’émission elle, a été un succès. Outre Sting, ancien chanteur du groupe britannique The Police qui est venu interpréter quelques-uns de ses tubes, c’est Audrey Crespo-Mara, la compagne d’Ardisson, qui est venue assister au tournage. À la fin de celui-ci, l’animateur refuse de faire ses adieux aux téléspectateurs, se contentant de saluer ses équipes de tournage. En effet, l’heure n’est pas à la retraite pour cet homme de télé, qui pourrait bien continuer, notamment du côté d’Amazon.

Un discours offensif à l’encontre de son employeur

Une fois les caméras coupées, Ardisson ne peut retenir ses larmes et prononce ensuite un discours fort en émotion. Remerciant tous ceux qui l’ont soutenu, il profitera de l’occasion pour adresser un tacle salé aux “milliardaires qui sont en train de tuer la télévision“. Fustigeant cette décision de mettre de côté les personnes qui écrivent, tournent, montent et mixent des émissions, Ardisson conclura en se demandant à quoi bon avoir de l’argent, si on ne peut pas se l’offrir lui et ses idées.

Voir les commentaires
Loading...

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom