Rex Tillerson, Républicain, anciennement Président de la société pétrolière ExxonMobil, avait été, sous Donald Trump secrétaire d’État des États-Unis de 2017 à 2018. Les rapports entre les deux hommes pas très conviviaux avaient pris une tournure dramatique en décembre lorsque Tillerson a déclaré à la presse que Trump ne lisait pas beaucoup. Trump outré avait répondu dans un tweet que Tillerson était tout sauf une lumière. Ce jeudi, le président américain réitérait son insulte.

Loading...

Nouvelle charge de Trump contre Tillerson

Ce mardi, Rex Tillerson rencontrait les membres Démocrates et républicains Comité des affaires étrangères de la Chambre des représentants. A cette réunion, rapporte la presse américaine, Tillerson aurait déclaré que le dirigeant russe, Vladimir Poutine, avait surclassé le président américain lors de leur première rencontre en juillet 2017 à Hambourg, en Allemagne.

Il n’en avait pas fallu plus pour que le président Donald Trump, qui d’ailleurs avait renvoyé son secrétaire via les réseau sociaux en Mars 2018, pour réitérer la remarque acerbe qu’il avait faite sur Tillerson déjà en décembre dernier ; « Rex Tillerson, un homme ‘’bête comme ses pieds’’ et totalement mal préparé et mal équipé pour le poste de secrétaire d’État » avant de poursuivre ; « il raconte(et a été viré) que j’aurais surclassé par Vladimir Poutine lors d’une réunion à Hambourg, Allemagne, (…)Je ne pense pas que Poutine serait d’accord. Regardez comment les États-Unis se portent! »

Ce n’était pas la première fois que le président critiquait son ancien secrétaire d’État, qui avait été évincé justement après avoir souvent été en désaccord avec Trump sur des questions politiques. En décembre Trump aurait déjà jugé Tillerson de “stupide”. Trump a rejeté toutes allégations comme quoi il aurait été avoir été sous-préparé pour la rencontre avec Poutine. Seulement rapporte, la presse américaine, Tillerson aurait confié au comité que la rencontre des deux chefs d’états en Allemagne, était prévue pour être rapide et simple ; les Russes auraient même suggéré qu’il n’était nul besoin d’avoir des rapporteurs. Au lieu de cela, la rencontre aurait duré plus de deux heures. Ce qui selon Tillerson , n’aurait pas été le cas si le Président américain avait été mieux préparé.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Cest un fou qui reconnait lautre il faut accepter ses defauts si 100 personnes disent caburateur don dechets admits le et demande aux mecaco pour netoyer mais le tien est nsissance seul Dieu pourra daider

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom