Donald Trump compte vendre à nouveau à l’Arabie Saoudite des armes d’une valeur de 8,1 milliards de dollars. L’annonce a été faite ce vendredi dans la presse par le chef de la diplomatie américaine. Cette affaire en discussion entre les deux pays intervient dans un contexte où le congrès américain affiche de plus en plus un certain désamour pour Ryad. Aussi, l’administration dirigée par le milliardaire républicain a-t-elle fait l’option d’une procédure d’urgence pour débloquer les 22 contrats d’armement au profit des Emirats Arabes Unis et l’Arabie Saoudite.

Loading...

«Soutenir nos alliés… »

L’actuel locataire de la Maison Blanche donne priorité à l’alliance avec l’Arabie saoudite pour poser désormais ces actes. L’une des raisons qui motivent l’option de contourner le Congrès américain selon les déclarations des autorités américaines est la menace que représente de plus en plus la République Islamique d’Iran. « Soutenir nos alliés, renforcer la stabilité du Moyen-Orient et aider ces nations à faire de la dissuasion et à se défendre de la République Islamique d’Iran » a notamment jusitifié le M. Pompeo, le secétaire d’État américain.

Cette décision de l’administration Trump n’a pas été très appréciée des élus du congrès qui voient un certain mépris de l’institution. «La décision présidentielle d’utiliser une procédure d’urgence pour ces ventes est regrettable et nuira aux futurs échanges avec le Congrès », a prévenu Michael McCaul, président de la commission de la Sécurité intérieure à la Chambre des représentants.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Ces armes démodé es iront rouiller sous le sable de saoudite et imerati. L argent servira mieux le peuple américain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom