Rapprochement en vue, entre Washington et Moscou ? Si les deux nations sont en total désaccord sur de nombreux points, le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a récemment insisté sur le fait que les deux gouvernements se devaient de collaborer sur certains sujets où leurs intérêts coïncident. Interrogé par CNBC, celui-ci a par exemple utilisé la lutte contre le terrorisme pour exemple.

Un entretien qui intervient alors que Mike Pompeo doit se rendre en Russie dans les prochains jours. Une manière pour lui de préparer le terrain. En effet, ce dernier a assuré qu’il était temps que Moscou et Washington se mettent à collaborer sur plusieurs domaines. Persuadés que les deux partis peuvent y trouver des intérêts communs, Mike Pompeo a toutefois confirmé que certaines questions ne pourraient être réglées.

La Russie et les États-Unis, alliés sur quelques sujets

« Dans les secteurs où nous pouvons découvrir des positions et des intérêts communs, nous allons travailler ensemble, ce qui est important », a-t-il ainsi expliqué. Selon certaines sources, les collaborations passées entre les deux nations, notamment lorsque Pompeo était à la tête de la CIA, semblent l’avoir rassuré sur le sujet. Ainsi, il est bien possible que Russes et Américains s’alignent sur quelques sujets sensibles.

Pompeo, en Russie ce 13 mai

Si la lutte contre le terrorisme fait partie des dossiers principaux, certains points comme la Syrie ou encore l’Afghanistan peuvent être abordés conjointement. Cette soudaine ouverture et ces quelques idées seront présentées par Pompeo à Lavrov lors de son prochain voyage, à Sotchi, le 13 mai prochain. En outre, celui-ci devrait également y rencontrer le président Poutine. « On verra à quel point nous pouvons faire des progrès » a-t-il conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom