Après les soulèvements et les violences survenus la semaine écoulée à Tchaourou et à Savè, le Parti du renouveau démocratique (PRD) a sorti, ce mercredi 19 juin un communiqué pour condamner les actes de violence et appeler au calme. Le parti de l’ancien président de l’Assemblée nationale Adrien Houngbedji dans son communiqué est revenu sur les actes de violence qui secouent le Bénin depuis la tenue des élections législatives du 28 avril dernier.

Des actes de protestations, de soulèvements et de violences ont occasionné des dégâts matériels importants, des blessures et des pertes en vie humaine nombreuses. Pour le PRD ces actes «mettent en péril la culture de dialogue, de démocratie et de paix reconnue au peuple béninois».

Alors, il condamne les actes de violence car, «ils sont contraires à la dignité humaine, ne résolvent généralement pas les problèmes et ne contribuent pas à enraciner la culture de la démocratie». Le parti invite les acteurs au calme, à la tolérance et à rechercher les solutions à la crise dans un dialogue responsable et inclusif pour une paix durable. Il se réjouit de la main tendue du chef de l’Etat Patrice Talon et l’invite à persévérer dans la dynamique du dialogue.

Le PRD salue par la même occasion les initiatives de la société civile et de certains pays amis de la sous-région pour faire asseoir tous les Béninois autour de la table du dialogue. Le Parti du renouveau démocratique (PRD), un parti exclut des dernières élections législatives, indique qu’il reste «solidaire de l’aspiration du peuple béninois, à vivre dans une société de liberté, de démocratie et de paix».

Voir les commentaires
Loading...

5 Commentaires

  1. Vraiment un traitre.C’est lui l’instigateur de tous ces mots que nous souffrons actuellement. Et ces morts de cadjèhoun, de Tchaourou,de Savè le hanteront ce hagbê

  2. joeleplombier qui va suivre ton regard sur lequel abo stagne depuis si longtemps je vous invites a avoir big big respect a notre habgè national

  3. Ça existe toujours ce vocable ???
    Rappelons que Adrien a pris sa part et se repose entre Porto et Paris.
    Il ne veut pas faire de l’opposition.
    Il prendra prochainement la présidence de la cour suprême.
    Voyez-vous ???
    Suivez mon regard…..
    Le Plombier

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom