Après une semaine de préparation sur le plateau d’Ifrane au Maroc, les Ecureuils du Bénin ont rejoint Marrakech dans l’après-midi du dimanche dernier. Ils livrent un premier match amical ce mardi contre la Guinée. L’heure d’évaluer la première semaine de préparation est venue pour Michel Dussuyer.

A 18 heures (heure béninoise), les Ecureuils du Bénin jouent le Syli national de la Guinée dans une rencontre qui va compter dans le prochain classement FIFA. Ce match se dispute sur le terrain annexe du grand stade de Marrakech. L’équipe va évoluer en jaune et son adversaire en blanc et chaque équipe a droit à six changements.

Pour les deux équipes, ce match est une revue de troupe et de système tactique. Dussuyer va donc revoir son équipe évoluée en 3-4-3. Cela va lui permettre de voir si l’animation de ce système a évolué afin que l’équipe puisse, tout en gardant l’équilibre nécessaire, être à même d’apporter plus de dangers dans la surface adverse. L’entraineur peut aussi choisir de faire évoluer son effectif dans un 4-3-3 avec une pointe basse (Adéoti) en milieu de terrain.

Le sélectionneur français des Ecureuils doit aussi faire un choix au niveau des hommes qui doivent animer son système de jeu. Absent lors de la dernière journée de qualification, Fabien Farnolle va sans doute prendre sa place dans les buts ce soir. Dans une défense à trois ou à quatre, il devrait y avoir Khaled, Verdon, Kiki et Barazé. Au milieu, Adéoti sera aux côtés de d’Almaïda et de Sessegnon. A la pointe de l’attaque, Mounié va tenir sa place et sur les côtés, Dussuyer va aligner Jodel et Djigla. Donc, dans ce match, le plus important est la manière dont ces joueurs vont animer le système que va choisir l’entraîneur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom