Les trois médiateurs au sujet des affrontements semaine dernière entre militaires et chasseurs à Tchaourou et Savè poursuivent leurs rencontres avec les différents protagonistes. Dans leur agenda, il est inscrit une rencontre ce mercredi avec le président de la République Patrice Talon

Loading...
Les négociations pour le retour réel de la paix à Tchaourou se poursuivent. Après les responsables des opérations de commandement à Tchaourou, le roi et les dignitaires du Palais royal puis les chasseurs de Tchaourou, une délégation des médiateurs dont Bio Sawé Ishola, Aboudou Taïrou Kabassi et Adamou Amidou devrait être ce mercredi au Palais de la Marina à Cotonou pour rencontrer le chef de l’Etat Patrice Talon, a-t-on appris. C’est une audience décidée au bout des démarches de l’un des comités de négociation.

Pour mémoire, Tchaourou et Savè ont enregistré semaine dernière, des soulèvements populaires suivis d’affrontements entre chasseurs et militaires. Il y a eu des morts, des blessés graves et d’importants dégâts matériels. C’est toujours la crise politique après les élections législatives du 28 avril 2019.

Quel sort aux revendications de Tchaourou ?

Au cours des négociations à Tchaourou, les populations ont exigé entre autres, le retour de leurs frères arrêtés et la levée de l’Etat de siège au domicile de l’ancien président de la république Thomas Boni Yayi à Cadjèhoun (Cotonou). Les dernières nouvelles de cette crise post-électorale ne permettent pas de croire à une satisfaction de ces revendications.

La sortie médiatique du procureur de la République près le tribunal de première instance de première classe de Cotonou, Mario Mètonou, renforce le doute. La levée du dispositif policier à Cadjèhoun n’est pas pour demain. Le procureur a même annoncé la prise de mesures coercitives à l’encontre de l’ex chef d’Etat.

On se demande si vraiment le président Talon et son gouvernement sont dans la logique de l’apaisement. Vivement que la médiation auprès du chef de l’Etat aboutisse à un engagement matériel de la part de celui-ci en lieu et place des belles résolutions verbales qui se révèlent chaque fois vaines.

Voir les commentaires

17 Commentaires

  1. @Gibo. Est-ce du régionalisme que de vouloir que yayi paie pour ce qu’il a fait ? Franchement on ne comprend plus rien. Pourquoi personne ne parle de régionalisme quand d’autre parlent de 666 , de voleur de ruse ou autre. Je pense que vous croyiez que tout le monde au benin est de votre côté et vous devenez aigri quand vous vous rendez compte que vous êtes bien les seuls.

  2. La paix est notre précieuse richesse que gardait le Bénin dépuis des années. Que le président de la république ramène la balle à terre et pense à comment créer des emplois aux jeunes.

  3. Si tant est que nous nous permettons tout, souffrons aussi de répondre de nos actes. C’est cela faire justice. Si je vole, je dois être prêt à rendre compte de mon vol devant la justice. De la même façon si j’allume le feu et je porte atteinte aux biens d’autrui, au bien commun, pourquoi ne pas assumer la responsabilité? Ne mélangeons pas justice et politique.

  4. Il souffle le chaud et le froid
    Il s’amuse avec la paix, véritable nerf du peuple
    Comme lors de la recherche du consensus au parlement pour juguler l’impasse, ____ continue avec ce pathétique rôle de pompier pyromane! Ruseur rageur!
    Si non, pourquoi avoir diligenté une mission de médiation a Tchaourou et sans en attendre le retour laisser ce “procureur de _____” aller fanfaronner médiatiquement la culpabilité de Yayi Boni sans aucune preuve et en violation totale du secret de l’instruction ? Une institution, on ne peut plus, manipulée, téléguidée !
    ____ est champion de la navigation à vue ! Il ne fait rien avancer à part son empire financier! Il nous perd du temps! Fait planer sur nos tetes la pesanteur d’un probable embrasement!
    Quel credit accorder à ses mains tendues qui s’avèrent de plus en plus galeuses et lépreuses depuis son accession au pouvoir d’Etat en 2016?

  5. Aucun peuple ne s’est soulevé. c’est une organisation de yayi soutenu par soglo.
    le bénin est un état de droit et nul n’est au dessus de la loi. Tôt ou tard ils vont répondre de leur actes. Aujourd’hui ils peuvent trouver des portes de sortir avec Talon. Mais les preuves de leurs actes sont bien là et les rattrapera forcé un jour.

  6. Le régime ne sait que faire de la provocation. Et par ruse il viendra nous dire après qu’il ne saurait s’immiscer dans le judicaire et pourtant c’est lui qui est toujours à la manœuvre et tire les ficelles dans l’ombre. Que les rois et autres personnes qui chantent la paix au lendemain de son hold-up électorales aillent enfin dire à T.a.lo.n que la paix c’est aussi un comportement et qu’il est temps qu’il arrête de « compromettre la paix » (comme il l’a dit devant les évêques) par ses provocations des béninois.

  7. La justice est indépendante au Bénin, les souhaits du chef de l’état sont sans incidence sur les déroulements des procédures judiciaires. La justice ne saurait donc être mêlée à ces négociations. On ne négocie pas la justice selon la tête du client. Elle est là même pour tous.

    • @ jojolabanane🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣😅😅😅😅 la justice est indépendante au Bénin. Tu vis dans autre monde toi

  8. Monsieur le président ; ne lâchez rien.
    Boni Yayi a sa place en prison
    Il ne sortira pas du pays .
    Le reste n’est que du chantage
    Le mot d’ordre; l’éradication des badauds qu’on nomme des chasseurs.
    Je passais
    Le Plombier

    • Joeleplombier, tu es malade et tu incites à la haine okay car si tu continues de la sorte tu vas te retrouver loin.
      Le pouvoir doit venir au sud et l’avions eu et aujourd’hui tirons les conclusions.
      Toi qui incite à la haine , régionaliste que tu sois quelle arme de guerre tu as pu tenir dans ta vie ? Et tu n’aides pas Talon du tout espèce de klébé.

  9. ceux là…perdent leurs temps..en allant voir…____

    J’ai comme l’impression d’etre le seul béninois…qui comprend..le logiciel de penser…de ces gens là..

    la tribune…des absolulistes…adressée à soglo…pour lui rappelle…que son camp..n’est pas..avaec yayi…mais avec son frère..de tribu…

    beninois..ouvrez les yeux…..!!!!

  10. Talon ne sait que faire de la provocation. Et par ruse, il viendra nous dire après qu’il ne saurait s’immiscer dans le judicaire et pourtant c’est lui qui est toujours à la manœuvre et tire les ficelles dans l’ombre. Que les Rois et autres personnes qui chantent la paix au lendemain de son hold-up électorales aillent enfin dire à Talon que la paix c’est aussi un comportement et qu’il est temps qu’il arrête de « compromettre la paix » (comme il l’a dit devant les évêques) par ses provocations des béninois.

  11. Pourquoi on ne peut pas prévenir que guérir. Chaque fois c’est le même scénario, on mélange tout, on provoque et après on veut négocier, on dit vouloir tendre la main. Et c’est la même chose qui arrivera encore avec yayi, vous verrez, quand il ne seront plus en position de force, ils vont chercher à négocier, dire qu’ils veulent pardonner ou bien chercher à vouloir la paix… Pourquoi on ne peut pas agir pacifiquement en même temps ?

  12. Encore une perte de temps, vous croyez en cela? ____ n’ est pas dans une logique d’apaisement, qu’il nous fasse le bilan officiel des morts des affrontements

    • Ce type est un _____, il est guidé par l’esprit de ruse qui l’habite. L’incarnation des _____ de Ouidha…. Que sa ruse le conduise à sa ruine totale.
      Il nous embrouille par sa incapacité de bien faire les choses.

      • Négocier une médiation ou pas, les revendications sont pourtant très claire. ____ a le choix, entre se plier ou continuer son œuvre autocratique. La résistance déterminera la suite. Que veut-il encore renégocier là ????…… reste à savoir ce que _____ lui ordonne de faire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom