La situation politique au Bénin est préoccupante avec une montée de violence après les dernières élections législatives du 28 avril dernier. Pour ramener le calme et redonner de l’avant à la démocratie béninoise, le clergé a entrepris une médiation.

Après avoir dénoncé les élections non inclusives du 28 avril dernier, fustigé le sort réservé à l’ancien président Boni Yayi et la persécution des libertés, la Conférence épiscopale du Bénin a proposé, le 23 mai dernier ses services pour une médiation. L’Eglise catholique a proposé ses sévices pour une médiation afin du retour à un climat politique apaisé entre tous les acteurs politiques. Depuis quelques jours, la Conférence épiscopale a commis ses médiateurs qui ont commencé la médiation.

Ces médiateurs ont eu leurs premiers rendez-vous avec les membres du clan Talon. Ils ont rencontré le président de la Cour constitutionnelle, Joseph Djogbénou et celui de l’Assemblée nationale, Elie Vlavonou. Selon les informations, les médiateurs du Clergé prévoient rencontre les leaders de l’opposition avant du mois de juin. A préciser que ces médiateurs n’ont pas encore rencontré le président de la République. Une bonne nouvelle sans doute pour le peuple Bénin qui espère renouer avec les éléments qui ont fait la renommée de sa démocratie depuis 1990.   

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom