Photo : The Epoch Times / Flickr

C’est en marge de leur rencontre au cours du G20 d’Osaka, que les présidents Trump et Xi Jinping, ont décidé de s’accorder une petite trêve. En effet, les deux hommes ont convenu qu’il était temps de reprendre les négociations afin d’éviter une nouvelle escalade des tensions. En outre, Washington a confirmé qu’elle n’allait pas mettre en place ses menaces de taxer de nouveaux produits chinois importés.

« Nous avons eu une très bonne rencontre avec le président Xi, je dirais même excellente », a déclaré le président Trump à l’occasion d’un point presse. Une sortie qui intervient quelques heures seulement, avant que l’agence de presse chinoise Xinhua, n’annonce que les négociations commerciales, brutalement arrêtées au mois de mai dernier, allaient effectivement reprendre. En outre, le président américain aurait également assuré qu’il n’envisageait pas d’imposer de nouvelles taxes douanières sur les produits chinois.

Une nouvelle chance

En effet, dans cette véritable guerre commerciale que se livrent États-Unis et Chine, l’exécutif américain a montré les crocs, assurant qu’il était prêt à taxer l’ensemble de 500 milliards de dollars de biens chinois importés chaque année sur son sol. Une sanction qui, si elle avait été imposée, aurait eu d’énormes répercussions sur les marchés mondiaux. À ce jour, les multiples sanctions imposées de part d’autres, ont déjà coûté plus d’un milliard de dollars aux sociétés chinoises et américaines.

Un scénario connu

Un scénario toutefois déjà connu puisque lors du dernier G20 en Argentine, les deux chefs d’État avaient alors convenu d’une reprise des négociations avant que ces dernières ne tournent court. Aujourd’hui cependant, la situation a bien évolué, avec par exemple les sanctions imposées à l’encontre du géant Huawei. Les répercussions commencent ainsi à se faire ressentir de part et d’autres, résultat, un accord se doit d’être trouvé, au risque de voir la situation s’aggravée davantage.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom