La bataille, pour la succession du Taulier, se poursuit dans le clan Hallyday. Alors que la justice française s’était déclarée compétente il y a quelques jours, décevant les prévisions de la veuve, pour dire le droit dans la succession de la Rock star française, Laetitia Hallyday, loin de s’avouer vaincue, faisait appel et rapporte la presse, prenait l’initiative de ‘’pourparlers’’, avec Laura Smet notamment.

Loading...

Laura et Smet sur la table des négociations

Les nuages s’étaient brusquement amoncelés dans le ciel des espérances de la Veuve du taulier ce mardi 28 Mai, alors que le tribunal de grande instance de Nanterre annonçait, rapporte la presse française, qu’étant donné que « Johnny Hallyday est resté sur le sol français les huit mois » précédant son décès, et en vertu de l’article 4 du Règlement européen n° 650/2012 applicable aux successions ouvertes à partir 17 août 2015, la succession de la rock star pouvait être liquidée selon le droit français.

Un coup dur pour celle qu’un testament écrit sous des auspices américaines, le dernier des quatre testaments qu’auraient écrit, selon un média hexagonal, l’artiste au 11 juillet 2014, en faisait unique légataire. Ce testament rédigé à Los Angeles, où Johnny y est dit résident et domicilié, l’aurait été de façon dactylographiée, et signé par Johnny lui-même et par deux témoins. Mais la justice, entendant la requête des enfants ainés , David et Laura pourraient bien accepter de leur donner un regard sur les royalties des albums passées et posthumes de leur père.

Aussi, rapporte, le magazine français, ‘’Voici’’, la veuve du Taulier, pleine de ressources aurait choisi de prendre les taureaux par les cornes en demandant à ouvrir des négociations avec la fille aînée, Laura Smet, selon les sources du magazine, « un deal » serait « en cours ». Un changement de stratégie qui selon le média,  s’il n’était pas nouveau, aurait le mérite cette fois-ci de retirer à Laeticia  l’image de la ‘’méchante marâtre’’ puisque ce serait elle qui la première, aurait eu l’initiative du dialogue.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom