Il y a quelques jours des anciens collaborateurs de Nicéphore Soglo (Roger Gbégnonvi, Abraham Zinzindohoué et Georges Guédou entre autres) lui ont adressé une lettre ouverte. Dans cette correspondance, ils l’accusent d’être à l’origine de la crise que traverse le Bénin. A force d’arguments, ils ont essayé de justifier leurs accusations demandant enfin à l’ancien président de rentrer en lui-même pour retrouver son calme et la paix intérieure. Nicéphore Soglo n’a pas eu à leur répondre.

Loading...
C’est le collectif des anciens cadres ayant servis aux cotés de l’ancien président (Joseph Tamegnon, Candide Azannai, Emmanuel Goulou et Alassani Tigri entre autres) qui s’en est chargé. Dans une déclaration récemment publiée dans le journal Matin Libre, ils ont tiré à boulets rouges sur les détracteurs de leur ancien patron. Pour eux, certains des signataires de cette lettre ouverte sont à leur corps défendant à la recherche d’offres d’emplois politiques. D’autres qui ont su profiter de leur lien de parenté avec la famille ont réussi à tout obtenir au détriment des plus méritants, avant de se vêtir de la toge de Juda pour détruire plusieurs partis politiques de l’intérieur avant de partir.

Pourquoi Soglo a sollicité la rescousse de la communauté internationale

Le collectif des anciens cadres ayant servis aux cotés de Nicéphore Soglo estime que les  pourfendeurs de leur champion devraient avoir “l’honnêteté intellectuelle de partager avec leurs lecteurs , les principes et valeurs de démocratie et de bonne gouvernance qu’incarne le président Nicéphore Soglo, qui n’admet que personne et absolument personne ne les mette en souffrance pour quelque compromission que ce soit”. C’est d’ailleurs ce qui l’a amené à rencontrer le président Talon par deux fois pour lui prodiguer des conseils et lui demander de veiller à la préservation des acquis démocratiques dans  sa gouvernance. Des démarches qui n’ont malheureusement pas prospéré, se désolent-ils.

Candide Azannai, Emmanuel Goulou, Alassane Tigri et autres signataires de cette déclaration, ont aussi tenu à relever certaines contrevérités de la lettre ouverte des anciens collaborateurs de Soglo. Selon eux, le code électoral n’a pas été voté à l’unanimité des députés comme le prétendent leurs amis d’en face. De plus, c’est conformément à l’article 66 de la constitution du 11 décembre 1990 que le président Soglo a sollicité la rescousse de la communauté internationale pour “mettre fin aux exactions du régime dictatorial du président Patrice Talon. “Ce dernier recours a été envisagé après l’échec de tous les appels à la sagesse des anciens présidents de la république…” expliquent-ils.

“Soyez du côté du peuple”

Les  anciens cadres ayant servis aux cotés de Nicéphore Soglo ont enfin invité ces ex collaborateurs de l’ex chef d’Etat, à prendre le parti du peuple. ” Chers collègues, et chers anciens collaborateurs du Président Soglo, soyez du côté du peuple, soyez du côté du vrai. Rejoignez le rang des sages, chers cadres, responsables d’hier. Nous vous remercions et nous vous prions de vous joindre à la majorité des béninois et des béninoises, c’est les plus de 90% qui ont manifesté leur désaveu à la mascarade d’élections législatives du 28 avril 2019, en boycottant le scrutin” out-ils convié.

Voir les commentaires

10 Commentaires

  1. Il est temps que Azanai cherche à être utile à ce pays en général et aux jeunes en particulier en créant des entreprises au lieu de vivre tout le temps des deniers publics

  2. AZANNAI est dans l’erreur et iniquité.C’est dangereux ce type là. Il n’a plus rien dans la tête.Il ne sait que faire la politique.Il a vécu sur le dos de l’etat pendant plusieurs decennies.Dégage, c’est toi qui nous a amené TALON avec des arguments convaincants.

  3. Je suis d’accord avec Joeleplombier. Ils ne pourront rien faire à part subir, jusqu’au bout, car Président Talon est légalement et légitimement élu. S’ils persiste, nous allons juste leur prescrire et mettre aussitôt en oeuvre par nos cliniciens et autres infirmiers et aides soignant (e)s le tout nouveau médicament que nous venons de découvrir et qui a été appliqué avec succès à un ancien président Mister “Je vous le jure, ou Talon marchera sur nos corps”.
    Cet alicament qui est désormais passé au stade de médicament, s’appelle le DICHLORO-YAYICIDE 1000/12 mg.
    Il est très efficace contre toutes bactéries et toutes sortes virus têtus, malveillants. Il existe sous toutes les formes. Très robuste. Reconnu par l’ONU.
    Déclenche et neutralise les sciatiques et autres tension artérielle rebelles
    DICHLORO-YAYICIDE 1000/12 mg, toujours efficace et soulage rapidement tous les troubles. DISPONIBLE partout sur le territoire national

  4. Vous n’avez pas compris que Joele plombier prend simplement plaisir à mettre des posts en faveur , juste pour susciter la polémique et en rigoler. C’est juste cela.
    Alors pour faire comme lui, je dirai: “A ce jour, Mister, son Excellence Guillaume Athanase Talon is the best of the best”.
    Le Pr Talon veut aider son peuple, mais comme les béninois sont très têtu, il faut juste leur mettre quelques coups. Que vous le vouliez ou non, il sera reélu pian!
    Merci Papa le plombier

  5. Des donneurs de leçons eux-mêmes pas bénis : Abraham Zinzindohoué, Roger Gbégnonvi, …. Comment comprendre que ces messieurs supportent une gouvernance qui fait couler le sang des populations civiles ? Hooooonami!!!

  6. De quel peuple et de quelle démocratie parlent Azanai, Soglo et compagnie ? Vous ne défendez aucune démocratie, aucun peuple mais plutôt vos intérêts égoïstes . Avant de prétendre défendre le peuple, que Soglo vienne nous justifier d’abord la richesse immonde de Lehady qui n’a même pas une entreprise de vente d’aiguille à coudre. Où étiez vous lorsque la loi sur le système partisans passait à l’Assemblée ? Même si vous n’étiez pas d’accord, cette loi avait été quand même voté à la majorité. Etes vous plus démocrate que cette majorité qui a voté cette loi ? Etes vous les propriétaires du Bénin ? Étés vous obligé de faire la politique ? Soglo va jusqu’à demander une intervention internationale. C’est tout simplement honteux de sa part. Talon ira jusqu’au bout de ses réformes. Si vous êtes fatigués de le supporter, veuillez utiliser votre seconde nationalité et quitter le pays. Nous le vrai peuple le supportons vaillamment. C’est bien de cela qu’il s’agit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom