Le gouvernement du Bénin fixe au 14 août 2019, la deuxième phase d’évaluation des compétences pour la sélection de postulants aux métiers d’enseignant à la maternelle, au primaire et au secondaire général. C’est dans le but de répondre à un besoin de 21.729 enseignants.

Loading...
Il y a « un déficit qualitatif et quantitatif du personnel enseignant » au Bénin. « Ainsi, pour l’année académique 2019-2020, les besoins s’élèvent à 7397 enseignants pour le primaire et à 14.332 pour le secondaire général » informe le gouvernement béninois à travers le compte rendu du Conseil des ministres de ce mercredi 31 juillet 2019.

C’est l’objet, d’après le Conseil, de l’organisation en mai dernier, d’un test d’aptitude au niveau du secondaire général, afin de constituer une base de données des aspirants au métier d’enseignant dans les matières telles que mathématiques , physique, chimie et technologie ; français, philosophie, éducation physique et sportive. « Mais l’effectif des postulants pré qualifiés reste en deçà des besoins, d’où l’exigence d’un nouveau test » lit-on. Ce texte est prévu pour le 14 août 2019.

Voir les commentaires

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom