Depuis plusieurs heures, une fausse information est en train de faire le tour du monde. En effet, selon certains médias, l’entraîneur de l’équipe sud-africaine de football se serait fait assassiner quelques heures seulement après son retour de la Coupe d’Afrique des Nations. Une information également illustrée par une photo bien sombre.

Un cliché, montrant une voiture criblée de balles, avec le corps d’un homme à l’intérieur a ainsi été utilisé afin de confirmer les derniers écrits. Problème ? Stuart Baxter, coach écossais des Bafana Bafana, est bel et bien en vie. Son équipe, rentrée à la maison suite à son élimination contre le Nigeria en quarts de finale (2-1) se porte elle aussi très bien. Cependant, cela n’a pas empêché une page congolaise de propager la rumeur.

Une fake news relayée des milliers de fois

L’article publié a ensuite été relayé près de 600 fois. Depuis, le buzz a pris une telle proportion que la newsroom de France 24, chargée de pointer du doigt les fake news a décidé de s’emparer du sujet. Entre reprise du sujet par des dizaines de médias et partages entre Facebook et WhatsApp, des milliers de personnes se sont faites avoir.

Ainsi, si l’image présentée est bien réelle et a été prise en Afrique du Sud, la victime elle, n’est autre que Marc Batchelor, ancien footballeur sud-africain, retraité en 2003. À la suite de sa carrière, ce dernier a continué de travailler, opérant en tant que consultant pour divers médias. Il a été abattu le 15 juillet dernier, après que deux hommes à moto lui aient tiré dessus.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom