Le palais de Buckingham est l’un des lieux les plus sécurisés au monde. Pour y pénétrer, il faut être sacrément perspicace et téméraire. Le 9 juillet 1982, Michael Fagan, un jeune homme de 31 ans atteint de schizophrénie a réussi à pénétrer à l’intérieur de Buckingham Palace et à s’introduire jusque dans la chambre de la reine Elisabeth II. Ce jour-là, le système de sécurité du palais avait terriblement failli.

Loading...

Ce 9 juillet 82, la souveraine britannique avait tenté en vain de joindre le service de sécurité. Heureusement que Michael Fagan a été maîtrisé par le majordome de longue date de la reine, Paul Whybrew qui fut ensuite remis à la police, dépêchée sur les lieux. Ce jeudi 11 juillet, 37ans après le cas Fagan, un jeune homme de 22 ans a escaladé la clôture à l’avant de Buckingham Palace et s’est introduit dans la palais.

Le pire évité, l’homme interrogé par la police

L’individu était décidé à pénétrer dans la résidence de la reine et frappait aux différentes portes. Elisabeth II dormait à quelques mètres de là. Le jeune homme a été interpellé par la police 4 minutes après son effraction. “Il était déterminé à entrer dans le palais et tambourinait aux portes mais, dieu merci, tout était verrouillé cette fois” livrera une source proche du palais. Le jeune homme qui fut interpellé, sera interrogé sur ses motivations et comment il a pu déjouer le système de sécurité de Buckingham Palace. ” Comment est-il possible que, toutes ces années après, quelqu’un puisse escalader la clôture et fouler le sol du palais sans être arrêté immédiatement ? Quid des détecteurs de chaleur et des caméras de surveillance ? La sécurité de la reine devrait être primordiale” dira la même source

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom