SAUL LOEB / AFP

C’est bien connu ! La relation à la fois diplomatique, économique et historique qui lie la Grande Bretagne aux USA est très forte. Mais il semblerait qu’avec le président américain Donald Trump, les langues se délient plus que jamais. Et pour cause des propos attribués à l’Ambassadeur britannique Kim Darroch et rapportés par le Mail on Sunday ne sont pas de nature à laisser le président Trump indifférent.

Des fuites de câbles diplomatiques

D’après le journal britannique, l’ambassadeur Darroch aurait tenu dans des câbles diplomatiques des propos peu diplomatiques concernant le leader tout puissant américain. «Nous ne croyons pas vraiment que cette administration va devenir substantiellement plus normale, moins dysfonctionnelle, moins imprévisible, moins divisée, moins maladroite et inepte diplomatiquement». Assurant par ailleurs que le mandat du président Trump qu’il pense par ailleurs «instable» et «incompétent» va «s’achever dans la disgrâce».

Des fake news pas si fake que ça

Abordant la question des luttes intestines à la Maison-Blanche rapportées par la presse notamment américaine et qualifiée de Fake news par le président Trump sont pour la plupart véridiques. Pour le diplomate britannique, les positions du président américain face à l’Iran sont incohérentes et certaines parmi elles ne tiennent pas.

A Londres, réaction timide

La fuite des propos tenus par l’ambassadeur Darroch dans ses rapports transmis aux autorités britanniques n’a pas laissé ces dernières indifférentes. Embarrassées par ces révélations dans la presse, elles ont préféré mettre en avant la relation solide entre la Grande Bretagne et les USA, sans nier la véracité des propos tenus par leur ambassadeur:

«Les Britanniques sont en droit d’attendre que nos ambassadeurs donnent à nos ministres des évaluations honnêtes sur les politiques de leur pays (…) Leurs vues ne sont pas nécessairement celles de nos ministres ou de notre gouvernement (…) Notre équipe à Washington a des relations solides avec la Maison-Blanche et nul doute qu’elles résisteront à de tels comportements mesquins (ndlr: diffusion dans la presse des propos censés être tenus secrets)»

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom