Yves Cochet, l’ancien ministre de l’Environnement de Lionel Jospin continue de tirer sur la sonnette d’alarme sur l’effondrement très prochain et inévitable du monde. Il est revenu à nouveau sur ce sujet lors d’un entretien qu’il a accordé au média « brut ». Pour l’écologiste, il n’y a pas l’ombre d’un doute, entre 2025 et 2030 le système actuel devra disparaître. Aussi, serait-il en train de prendre des dispositions survivre à cet événement. A en croire ce septuagénaire, l’important changement que rencontreront les habitants de la terre touchera les secteurs vitaux tels que l’eau, le transport, l’électricité ainsi que d’autres.  Pour lui, il faudra réapprendre à compter sur le voisin pour survivre à ces événements.

Loading...

Un écovillage…

«Nous avons anticipé qu’un effondrement général systémique et global du monde puisse avoir lieu, disons, vers les années 2025-2030 » prévient Yves Cochet. « Si on peut monter un écovillage de résilience, de résistance et d’entraide, eh bien, c’est très bien, c’est ce qu’il faut faire chacun là où on est » a-t-il averti. Quelques semaines plutôt, l’essayiste avait abordé ces mêmes propos dans les colonnes du journal « Le Parisien ». Il présentait à nos confères de ce média français l’existence d’une « hypothèse selon laquelle l’humanité n’existera plus en tant qu’espèce en 2050 ».

Voir les commentaires

2 Commentaires

    • Depuis 70 ans on nous annonce régulièrement la fin du monde .ils finiront bien par alors raison s’ils ne perdent pas la boussole .

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom