C’est à Lens, dans le nord de la France, qu’une femme de 54 ans a été enlevée, battue et séquestrée avant d’être retrouvée in extremis par les forces de l’ordre. Une information surprenante, plus tard confirmée par les forces de l’ordre qui ont ajouté que l’agresseur n’était autre que l’ex-compagnon de la quinquagénaire.

La victime, condamnée à une mort certaine, a été sauvée par un voisin plutôt malin. En effet, ce dernier a remarqué que la femme était tenue de manière plutôt ferme par un homme qui n’hésitait pas à la trainer derrière elle. Soucieux de savoir ce qui se passait et surtout, de lui venir en aide, ce dernier a fini par appeler la police après qu’un de ses amis lui ait confirmé qu’il s’agissait de la meilleure des choses à faire.

Un homme connu des services de police

Très vite, une patrouille de police va alors se rendre sur place afin de vérifier ce qui se passe. Sur les lieux du drame, ils y découvriront un homme, armé d’un pied-de-biche ainsi que d’une hache de boucher. À l’étage, les forces de l’ordre découvriront une femme, attachée sur un lit, le visage rempli de bleus et d’égratignures. En état de choc, elle sera alors transférée à l’hôpital le plus proche alors que l’homme lui, sera tout de suite interpellé.

Dans les faits, l’agresseur se serait rendu chez la victime avant de la frapper, la gazer et la ligoter. Après une courte enquête, les policiers découvriront qu’il s’agissait de l’ex-compagnon de la femme en question. Ne supportant pas leur rupture, ce dernier lui aurait ainsi tendu un piège. Son objectif était alors de la laisser mourir de faim.

Le gouvernement engage la lutte contre les féminicides

L’individu lui, a été déféré le 9 juillet dernier et comparaîtra dès demain face à la justice, au tribunal de Béthune. Connu des services de police, ce dernier a été visé par une plainte de cette même ex-compagne, pour violences. Nous étions alors au mois de mars. Des révélations qui interviennent au moment même ou le gouvernement travaille sur un plan à mettre en place afin d’enrayer le grave phénomène des féminicides.

Voir les commentaires
Loading...

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom