La belle aventure des écureuils à la Can s’est arrêtée hier mercredi 10 juillet en Égypte. Les poulains de Michel Dussuyer ont chuté devant les lions de la Teranga du Sénégal au terme  des quarts de final qui les opposaient (1-0). L’équipe n’aura pas démérité parce qu’elle a hissé le Bénin pour la première fois à ce stade de la compétition.

“La (performance des écureuils) a pu nous couper d’un moment de peur, d’inquiétude”

Pour Gustave Assah, un membre de la société civile qui se confiait à la radio allemande Deutsche Welle, cette « prouesse des Écureuils devrait être une occasion pour ramener la paix au Bénin, parce que, au moins, cela a pu couper (les béninois) d’un moment de peur, d’inquiétude ». Les acteurs politiques doivent donc voir  de quelle manière se donner la main poursuit-il. Le président de la Task Force Citoyenne assure de la disponibilité des acteurs de la société civile pour accompagner les parties prenantes. Le président de la République Patrice Talon  semble être sur la même longueur d’onde que M Assah.

Talon invite au dialogue

Il a invité les responsables des formations politiques ayant précédemment déposé des dossiers de déclaration administrative ou de mise en conformité au ministère de l’intérieur à une rencontre le lundi 15 juillet prochain. Cette invitation entre dans le cadre de sa promesse de dialogue faite le 20 mai dernier lors de son adresse à la  nation après les événements meurtriers des 1ier et 2 mai 2019.

Voir les commentaires
Loading...

1 COMMENTAIRE

  1. Je ne sais pas ce que raconte ce monsieur
    Franchement parce que le Bénin est en guerre ????
    Regardez moi ça .
    Je passais
    Le Plombier

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom