Le clergé béninois a rencontré les protagonistes de la crise post-électorale lundi dernier au siège de la conférence épiscopale à Cotonou. Il s’agit de l’opposition qui était représentée par  une quinzaine de membres, (Nourénou Atchadé, Candide Azannai et Eric Houndété notamment) et des deux blocs de la Mouvance présidentielle.

Loading...
Selon RFI qui a rapporté l’information, l’Union Progressiste et le Bloc Républicain ont demandé à être reçus séparément. Ils se sont clairement opposés à une quelconque dissolution du parlement. Une initiative qui n’est d’ailleurs pas constitutionnelle de leurs points de vue. « Nous n’avons pas violé de texte pour être là et le processus électoral s’est achevé » ont-ils également fait savoir. Du côté de l’opposition, on a réitéré les revendications : reprise des élections et dissolution du parlement.

Choix d’un ou de deux ambassadeurs de la paix parmi les écureuils

La  société civile qui était aussi présente au siège de la conférence épiscopale lundi dernier a souhaité l’implication des écureuils du Bénin dans cette crise. Les OSC proposent qu’on choisisse un ou deux ambassadeurs de la paix au sein de la sélection nationale qui s’est récemment qualifiée en quart de finale de la Coupe d’Afrique des Nations Egypte 2019. Une première pour le football béninois.

Voir les commentaires

6 Commentaires

  1. Il n’y aura pas de paix , ni de progres au Benin sans la dissolution de cette assemblee illegitime.
    Que l’on fasse un referendum pour savoir ce que represente cette assemblee nommee par le clan au pouvoir…
    Toutes les lopis et messures vottees par ce parlement illegitime sont nulles et de nul effet…

  2. Je pense que c’est Dieu qui a écarté nos chers opposants pour permettre au Bénin d’évoluer un peu comme les écureuils. Quand on élimine la corruption de quelque chose ça fonctionne. Faisons cette expérience pour voir.

  3. Soyons sérieux ces députés sont ils gabonais?alors qui paiera le refinancement? être député c’est le paradis?humblement si c’est pour le bien de la population que ces opposants veulent refaire les élections qu’elle crée son parlement privé comme lesouhaitait un ténor en exil..cette opposition veut bloquer le gouvernement et le gouvernement ne se laissera pas faire.merci

  4. Pour aborder cette question, soyons un peu sérieux!!!

    Est ce qu’on pouvait exiger l’application de la nouvelle charte des partis pour le dépôt des dossiers des législatives????

    La réponse est non!!!!
    Car la période où il faut faire obliger aux formations politiques de respecter les nouvelles dispositions de la loi est largement après la date de dépôt des dossiers pour les législatives.

    Si nous avions une cour constitutionnelle sérieuse, impartiale et respectueuse des textes, on n’en serait pas là.
    La cour constitutionnelle de DJOGBENOU est la première à violer la charte des partis déclarée conforme à la constitution au préalable, en faisant obligation de présenter un certificat de conformité à la nouvelle loi, pour le dépôt des dossier alors qu’un texte n’exige la conformité aux nouvelles lois à cette date.

    Donc, c’est en violation de la loi, qu’on a demandé aux partis de se conformer à la nouvelle charte des partis.

    Mieux, ces partis se sont conformés à la nouvelle charte des partis, et c’est par la ruse, et sur des détails qu’on leur a refusé le certificat de conformité. Sans oublier le quitus fiscale qu’a a sciemment délivré en retard pour certains, et pas du tout pour d’autres.

    Donc, il y a eu une volonté de les empêcher d’aller aux élections. Il y a inégalité des compétiteurs par rapport au traitement des dossiers.

    Par conséquent, cette élection viole, les principes démocratiques qui fondent notre constitution. Elle donc, nul et de nul effet!!!

    La seule solution à mon avis, serait d’aller vers une autre République, avec la refondation de toutes les institutions de la République, dans le cadre d’une large concertation politique, avec pour préalable, l’arrêt des poursuites judiciaires, et le retour de tous les exils politiques.

    Si Patrice TALON, ne s’inspire pas de la méthode KEREKOU, et dirige le pays avec médiocrité comme il le fait, nous allons droit dans le mur.

    Mais, si le clergé n’est pas capable de soulever ces points, et de le dire clairement à Patrice TALON, pourquoi chercher à faire une médiation????
    Pour faire une médiation, il faut pouvoir faire l’état des lieux, afin que chacun sache là où il y a problème, avant qu’on aborde les solutions.

    Dans le mensonge, VLAVONOU dit que l’opposition a boycotté les élections, alors que c’est devant nous tous que nous avons vu comment DJOGBENOU , SAKA LAFIA et le Trésor ont eu à empêcher les partis d’opposition de pouvoir aller aux élections.

  5. Opposition ???? Des démagogues
    Dissolution de l’assemblée élue par le peuple souverain ???? Seul Talon a cette prérogative
    Rendez-vous dans quatre ans.
    Je ne sais même pas pourquoi le clergé se mêle de ça .A défaut qu’on enferme tout ce vilain monde qui empêche le pays d’avancer
    Je suis sérieux
    Je reviens
    Le Plombier

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom