Le rappeur MHD de son vrai nom Mohamed Sylla est placé en détention provisoire depuis Janvier 2019 par un juge instruction. En effet, il lui serait reproché d’être impliqué dans une bagarre de quartier qui avait coûté la vie à un jeune homme de 23 ans. Cependant, l’artiste apparait dans un film du réalisateur et scénariste français Julien Abraham, intitulé ‘’Mon frère’’. Au cours de ce long métrage qui sera diffusé aujourd’hui dans les salles de cinéma françaises, MHD joue le rôle de Teddy, un jeune accusé de parricide et détenu dans un centre éducatif fermé.

La thérapie de la psychoboxe

Le film “Mon frère’’ de Julien Abraham met particulièrement en évidence la psychoboxe, une thérapie permettant de gérer la colère. Elle prend ses sources dans la boxe anglaise ainsi que dans la psychothérapie et se déroule sur un ring de boxe. Elle s’effectue sur deux combats d’une minute trente et le patient donne des coups non violents à son thérapeute. « La psychoboxe s’adresse à tous les gens qui souhaitent interroger leur rapport à la colère, au conflit, à la violence, même si ça n’atteint pas le niveau du film » a déclaré Lionel Raufast, président de l’Institut national de psychoboxe en France.

Selon l’expert Lionel Raufast, le but de cette thérapie est d’atténuer les coups afin que les sentiments sortent. A l’en croire, elle serait plus efficace qu’une thérapie traditionnelle. Notons que le film “Mon frère’’ présente un environnement d’adolescents français dans un contexte de violence, où il faut répondre par la violence pour se faire respecter.

Voir les commentaires

4 Commentaires

  1. Un bel exemple d’une approche psychanalytique traduit en mantra comportementaliste acceptable. Et tout ça scandé par des pubs ” ventre plat en une nuit, c’est possible ! “. “gérons notre colère avec des coups sans violence” et pourquoi pas avec un pshiit à base de plante intitulé “sérénité”.
    Permettez-vous d’aller échanger avec les penseurs de la psychoboxe, votre article ne pourra que s’étoffer de justesse et de profondeur.

  2. En effet , il semblerait que la psychoboxe ( de ce que j’en ai compris aille au delà de cet écrit ) il serait bon d’interroger Le président afin d’ écrire un article plus précis sur le sujet ,
    Cordialement

  3. Bonjour je suis Lionel refasse président de l’Institut national de Psychoboxe
    Je n’ai pas eu le plaisir d’être interviewé par votre journaliste qui dit tout de même quelques joyeuses caricatures sur la Psychoboxe…
    Si le sujet de la Psychoboxe vous intéresse n’hésitez pas à me contacter de manière plus précise
    L. Raufast

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom