Terrible drame en Russie où 14 marins ont trouvé la mort après que le sous-marin dans lequel ces derniers se trouvaient ait subi un incendie. Ce dernier œuvrait dans les eaux territoriales russes afin d’effectuer des missions de recherche. Une information plus tard confirmée par le ministère russe de la Défense.

L’incident lui, s’est produit lundi dernier à bord d’un submersible dont l’objectif n’était autre que l’étude des fonds des océans. L’incendie lui, s’est déclaré à l’occasion d’une opération visant à recueillir toute une série de données sur l’environnement environnant. C’est d’ailleurs tout près de Severomorsk, une ville fermée de la région de Mourmansk, dans l’Antarctique, que les 14 marins ont été pris au piège par l’incendie.

14 marins trouvent la mort

Plus tard maîtrisé, le sous-marin est ensuite rentré à bon port, signe que certains ont réussi à survivre à l’incident et à ramener leur submersible. À ce jour, une enquête a été lancée afin de déterminer les raisons du départ du feu. L’engin lui, est un AS-12, un sous-marin nucléaire susceptible d’atteindre les 6.000 mètres de profondeur. Avec une capacité maximale de 25 personnes, ce dernier n’était toutefois pas armé.

Un incident qui rappelle l’année 2000

Un incident qui rappelle celui survenu au mois d’août 2000. À l’époque, le sous-marin à propulsion nucléaire Koursk subit une avarie, sombrant avec 118 personnes à son bord. Une explosion était effectivement survenue, coûtant la vie pratiquement tous les hommes. 23 avaient survécu avant de finalement mourir, n’étant pas secourus à temps. L’une des affaires qui a véritablement secoué le Kremlin, critiqué à l’époque pour sa passivité.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom